Afin de permettre au futur magasin Target des Galeries d’Anjou d’installer des enclos à chariots dans le stationnement du centre commercial, l’arrondissement a accepté une entente entre la Ville de Montréal et le commerçant, lors de la séance extraordinaire du conseil le 12 décembre.

Target, qui prendra la place de l’ancien magasin Zellers au printemps prochain, a demandé à l’arrondissement d’Anjou des dérogations mineures pour utiliser 10 places de stationnement qui serviront à aménager ses enclos. L’administration a donc consenti à réduire le nombre total de places de stationnement à 5 999, alors que le nombre de places s’élève à 6 009 actuellement.

L’entreprise prévoit installer quatre enclos à chariots dans la zone identifiée qui est stipulée dans l’entente. Elle doit se trouver dans un endroit sécuritaire, c’est-à-dire sans mur écran et sans bacs de plantations.

Elle s’engage aussi auprès de l’arrondissement à garantir « une aire de stationnement ordonnée» en engageant suffisamment d’employés pour « éliminer toutes chances d’éparpillements » des chariots et de retirer ceux qui sont défectueux.

La Ville de Montréal avait accepté la résolution en octobre, pour ensuite la présenter au conseil d’arrondissement.

Les projets d’agrandissement et de rénovation des Galeries d’Anjou, d’une valeur de 86 M$, ont été complétés en novembre. Une nouvelle aire de restauration a été aménagée, à côté du futur magasin Target, et les aires communes ont été complètement revampées.

Les Galeries d’Anjou est l’un des principaux centres commerciaux de la région montréalaise, en accueillant plus de 8 millions de clients par année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!