PACOPHOTO.CA Suzie Miron (Photo: Patrick Deschamps)
Encore une fois l’image de Montréal est ternie par des décisions pourtant prises en haut lieu. Peut-être que ceux qui contribuent à donner mauvaise presse à Montréal n’y vivent pas et s’en foutent éperdument, sinon, ils n’ont absolument rien compris.

Alors que les dépenses explosent dans le dossier du train de la banlieue est, il semble que le gouvernement Charest n’ait rien trouvé de mieux que de couper des services aux citoyens qui attendaient ce service depuis des lustres.

Pour en savoir plus: http://bit.ly/wYUdHl

Il semble que ceux qui planifient ces projets n’ont rien appris des erreurs du passé. Dans les années 90, le maire Bourque proposait le Via-Bus qui empruntait l’emprise Souligny jusqu’à Repentigny, mais avec la mauvaise idée de ne pas arrêter dans notre quartier. Résultat; ce projet est mort-né.

À lire: http://www.solidaritemercierest.org/txt_word/publication/memoire_sur_le_reamenagement.pdf

Avec le projet de train de l’Est, on prévoyait partir de Mascouche, faire un stop à Terrebonne (Lachenaie) arrêter ensuite à Charlemagne et enfin prendre des passagers à Repentigny. Le train traversait ensuite sur l’île par Pointe-aux-Trembles, bifurquait au nord pour arrêter à Rivière-des-Prairies et à Anjou en plein parc industriel, suivait Saint-Léonard, Montréal-Nord…

Avec les coupures, le train n’arrêtera pas à Charlemagne.

Donc les citoyens de cette petite ville subiront les passages, mais n’obtiendront aucun service. Y aura-t-il d’autres victimes, car l’hémorragie n’est pas terminée.

Plus d’infos: http://bit.ly/wyqp5h

http://bit.ly/xRGsAU

Si on s’attarde au tracé projeté, on se demande comment les décideurs en sont venus à la conclusion que ce train serait efficient avec un trajet de plus d’une heure prévue pour se rendre au centre-ville.

À lire: http://www.amt.qc.ca/uploadedFiles/AMT/Site_Corpo/Projets/Détail/2_trace_projete.pdf

Je me demande encore à qui cet argent a vraiment servi. On dirait plutôt qu’il semble avoir été investi dans un trou noir, sans fond. Souhaitons que les futurs dirigeants, surtout de l’AMT, aient une vision à long terme plus logique. Et qu’ils travailleront vraiment pour les usagers, au lieu de favoriser encore les entrepreneurs en construction.

Car depuis des années on le sait, l’emprise du CN qui divise notre quartier pourrait certainement et facilement servir à rejoindre et connecter notre quartier de toute part, à tous les niveaux…

Suzie Miron

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus