Le candidat caquiste Richard Campeau. (photo: gracieuseté)

Afin d’allonger et d’enrichir le temps de présence des élèves à l’école secondaire et ainsi favoriser la réussite scolaire, un gouvernement de la Coalition avenir Québe ajoutera une heure par jour à l’horaire des écoles secondaires. Ceci permettra de mieux aligner les horaires des familles et celui des étudiants.

Durant ces cinq heures supplémentaires par semaine, les élèves seront conviés à une série d’activités comme l’aide aux devoirs, des périodes de lecture ou des activités parascolaires.

« Nous misons beaucoup sur les activités parascolaires pour repenser les écoles à la fois comme milieu de vie et comme lieu d’apprentissage. L’incidence positive de ce type d’activités sur la persévérance scolaire – notamment chez les garçons et dans les milieux moins favorisés – sont appuyés par de nombreux spécialistes », explique le chef de la Coalition, François Legault.

Richard Campeau, candidat de la circonscription d’Anjou-Louis-Riel rappelle que depuis longtemps, la priorité de la Coalition avenir Québec est l’éducation.

« Dans l’est de Montréal, et dans Anjou Louis-Riel en particulier, le taux de décrochage est effarant. On ne peut laisser aller cette situation dans une économie de plus en plus basée sur le savoir. Sans une amélioration majeure de la situation, les Québécois devront se contenter d’emploi à 10 $ l’heure et nous ne pourrons financer nos programmes sociaux », ajoute M. Campeau.

« Dans des pays plus performants en éducation tels que la Finlande, la Chine et le Japon on étudie beaucoup plus que nous. La qualité de l’éducation, c’est bien mais la quantité doit être là aussi ; il n’y a pas de secret, l’effort des élèves dans leur apprentissage demeure un facteur primordial », martèle le candidat dans Anjou Louis-Riel.

(Source: Coalition avenir Québec)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus