(Photo: gracieuseté) Le comité électoral Québec solidaire dans Bourget
C’est entre deux averses et autour de paniers de pique-nique qu’a eu lieu le lancement de la campagne de Québec solidaire dans Bourget. L’événement à saveur familiale et festive a été un franc succès et un moment d’échange convivial : plusieurs résidents de la circonscription sont venus rencontrer le candidat, Patrice Gagnon, et son équipe.

Les participants ont discuté de leurs idées ainsi que de leurs préoccupations. Quelques-uns ont concrétisé leur engagement en devenant membres ou en faisant un don. Constat de la rencontre selon Québec solidaire : les résidents de Bourget ont un réel désir de changement. Le programme solidaire a tout pour y répondre, et Patrice Gagnon a bien l’intention d’être un agent de changement.

Le candidat a d’abord relaté le parcours qui l’a conduit à l’engagement politique et communautaire : « l’engagement, c’est une des valeurs transmises par ma famille. De même, l’éducation et la santé sont pour moi des valeurs de société, un droit pour tous et non une marchandise. J’ai eu la chance de pouvoir aller à l’école. J’ai aussi pu avoir accès à de bons services de santé lorsque j’en ai eu vraiment besoin. Pour moi, ce sont des signaux de la vie : les services publics sont non négociables, tout simplement. Comme tout jeune, je ne rêvais pas de devenir politicien, mais, au fil des ans, j’ai réalisé que le système économique n’avait pas de bon sens et j’ai découvert que j’avais la fibre politique. Alors, j’ai choisi de m’investir dans Québec solidaire, qui propose un pays de projets qui correspond à mes valeurs. »

Les grands thèmes et les enjeux

Il a ensuite présenté le slogan et les grands thèmes de la campagne électorale, qui sont autant d’engagements dans Bourget. Le slogan « Debout! » évoque bien le contexte sociopolitique actuel : « debout pour une éducation gratuite, pour protéger nos ressources, pour des transports électriques, pour des retraites dignes et pour notre pays ».

M. Gagnon a grandi dans Mercier-Est. Il connaît bien sa réalité. Le programme de Québec solidaire prévoit tout d’abord davantage de services de proximité dont de nouvelles places dans les CPE et des règles plus souples pour les parents occupant des emplois atypiques ou à temps partiel. L’offre de soins de santé et de services sociaux de qualité et de proximité sera aussi bonifiée : réseau de cliniques multidisciplinaires, soutien à domicile, médecin de famille pour chacun…

Un régime public universel de retraite remplacera le Régime des rentes du Québec, et la rente actuelle de 25 % du salaire moyen gagné durant la vie active passera à 60 %. Les travailleurs autonomes et invisibles (principalement des femmes) seront aussi couverts. Et quand des entreprises seront fermées ou délocalisées, Québec solidaire s’assurera que les fonds de retraite seront remboursés en priorité.

Le parti propose également la construction de logements sociaux écologiques et la rénovation des bâtiments existants pour les rendre efficaces énergétiquement. À ce sujet, Patrice Gagnon considère que la rénovation des logements aura un impact positif sur la dépense énergétique (facture des ménages et gaz à effet de serre) et permettra de créer des emplois locaux.

Puis, pour contribuer à éliminer la pauvreté, Québec solidaire instaurera un revenu minimum garanti et inconditionnel, fixé à 12 000 $ par année et indexé. De plus, le salaire minimum sera augmenté pour qu’il corresponde, pour une personne seule travaillant à temps plein, au seuil du faible revenu.

M. Gagnon a tenu à rappeler que Québec solidaire est avant tout un parti présent et actif pour les citoyens : « Nous allons nous tenir debout aux côtés des citoyens. L’État est géré comme une business, mais ça ne peut pas continuer de cette façon. Je sollicite donc votre appui pour représenter nos droits à l’Assemblée nationale! » Le Québec et la circonscription de Bourget méritent mieux.

(Source : Équipe de Patrice Gagnon)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus