Steve Caron/TC Media Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a présenté son projet de réaménagement du corridor de l'autoroute 25.

L’ambitieux chantier routier qui devrait améliorer la fluidité de la circulation du corridor de l’autoroute 25 et favoriser les accès au port de Montréal présenté, mercredi soir, par le ministère des Transports du Québec (MTQ) laisse plusieurs citoyens songeurs. Les représentants du MTQ ont eu fort à faire pour convaincre les nombreux citoyens présents des bienfaits de leur projet.

Démolition du pont d’étagement De Boucherville, construction d’une nouvelle sortie sur l’autoroute 25 en direction sud pour les camions, mur antibruit, déplacement de la sortie 5E de l’autoroute 25, amélioration des voies de service nord et sud, interventions sur les rues Hochelaga et l’échangeur Sherbrooke pour rendre les infrastructures plus conviviales, le projet du MTQ est ambitieux et se chiffre à plusieurs millions de dollars.

Les travaux prendront leur envol au printemps 2016. Les interventions sur l’autoroute 25 devraient être complétées en 2018, alors que celles sur le réseau municipal (Hochelaga et échangeur Sherbrooke) seront terminées en 2019.
Durant les travaux, les entrepreneurs devront respecter des niveaux sonores et de vibrations de manière a incommoder le moins possible les citoyens.

« Nous avons des équipements qui nous permettront de surveiller en temps réel les opérations des entrepreneurs. Lorsque des changements devront être apportés, en raison d’un dépassement des niveaux acceptables, les travaux seront arrêtés. Ils ne reprendront que lorsque l’entrepreneur sera en mesure de respecter les normes en vigueur », assure Linda Gamache, ingénieure au MTQ.
Une fois tous les travaux complétés, les représentants du MTQ sont convaincus que les résidents y gagneront en tranquillité et en qualité de vie.

Préoccupations citoyennes
Les citoyens, eux, demeurent sceptiques. Ils en ont déjà marre du bruit et des vibrations actuels. Ils ne croient pas que les travaux vont améliorer la situation dans leur milieu de vie.

« Il y a beaucoup d’irritants dans le projet proposé. Il y a des citoyens qui seront un peu plus chanceux que d’autres, mais ce ne sera pas le cas pour tous », déplorent plusieurs citoyens. Les représentants du MTQ tentent d’être rassurants. Ils sont persuadés que les retombées du projet sont indéniables et que les gens seront rassurés une fois que le dossier sera complété.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!