Au plus fort du débat entourant l’accueil de réfugiés syriens, l’organisme de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM), Accueil liaison pour arrivants (ALPA), partenaire du ministère de l’Immigration, s’étonne de ne pas avoir reçu signe de vie du ministère.

«Je n’ai pas encore été contactée par le ministère. Je suis étonnée, puisque nous sommes un organisme communautaire qui dispense des services directs aux immigrants ou réfugiés», indique Marie-Josée Duplessis, directrice générale de l’ALPA.

L’organisme offre des services d’accueil, de renseignements, de références, d’aide à la recherche de logement, de francisation, de traduction et plus encore, pour les nouveaux arrivants.

Lors de l’arrivée de réfugiés ou d’immigrants, l’ALPA est une ressource de premier plan à ce chapitre dans l’arrondissement.

«Il est clair qu’advenant l’arrivée massive de réfugiés syriens, nous serons présents pour les soutenir, souligne Mme Duplessis. Nous ne les laisserons pas seuls.

«Nous ne pouvons tout faire, mais nous travaillons en collaboration avec divers organismes communautaires du quartier pour que leur intégration soit facilitée à tous les points de vue.»

D’ici le dévoilement du plan du gouvernement du Québec, Mme Duplessis a l’intention d’entamer, dans les prochains jours, des démarches auprès de partenaires et des autorités de l’arrondissement. Elle souhaite ainsi que tout soit prêt le moment venu.

Carrefour solidarité Anjou
Dans l’arrondissement d’Anjou, le Carrefour solidarité Anjou (CSA) offre également des services d’accompagnement aux nouveaux arrivants.

La clientèle du CSA est multiethnique. On y retrouve des gens de toutes nationalités.

«Si nos services sont sollicités, évidemment que nous participerons», dit Manuel Gavidia, directeur de l’organisme.

Celui-ci ne s’attend toutefois pas à de nombreuses demandes venant d’éventuels réfugiés syriens.

Présentement, les logements vacants se font rares à Anjou, fait remarquer M. Gavidia. Il ne croit donc pas que l’arrondissement serait en mesure d’accueillir des réfugiés syriens en nombre significatif. Mais il est prêt à collaborer, si besoin est.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!