Sylvain Ryan/TC Media Les pompiers ont dû intervenir au deuxième étage d'un immeuble, situé au coin des rues French et Hochelaga, à la suite d'un incendie survenu le 27 novembre dernier.

Un chaudron d’huile laissé sans surveillance est à l’origine d’un incendie survenu au deuxième étage d’un immeuble, sis au coin des rues French et Hochelaga, le 27 septembre dernier.

Selon le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), l’occupant du logement, en état d’ébriété, avait commencé la cuisson de frites et a été distrait ou s’est endormi.

Les flammes se sont propagées à la structure du bâtiment et au toit. Les dommages causés par le sinistre sont surtout circonscrits à l’intérieur du bâtiment et s’élèveraient à plus de 100 000 $.

Personne n’a été blessé, mais le citoyen a été récalcitrant à sortir de chez lui et a compliqué le travail des sapeurs.

Une quarantaine de pompiers ont été dépêchés pour combattre les flammes.

La circulation de la rue Hochelaga a dû être détournée, entre la rue Joffre et le boulevard Pierre-Bernard, pour permettre aux sapeurs de faire leur travail.

Un logement temporaire a été fourni par la Croix-Rouge pour une des deux familles qui se retrouvent à la rue. Des coupons pour des vêtements et de la nourriture ont aussi été octroyés aux sinistrés.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!