Steve Caron/TC Media La survie de l'organisme Le Rameau d'Olivier et du CRC Saint-Donat sont assurés puisqu'un nouveau centre communautaire sera construit dans MHM.

L’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) investira plus de 7 M$, pour une période de près de 10 ans, afin d’assurer la poursuite des activités du Centre récréatif et communautaire (CRC) Saint-Donat. L’objectif est louable, mais le prix est trop élevé, clame l’opposition.

Soupir de soulagement pour les quelque 600 membres du club des aînés Les Troubadours, le centre d’aide Le Rameau d’Olivier et la direction du CRC Saint-Donat qui devaient se trouver un nouvel édifice avant que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ne reprenne les locaux pour y établir des salles de classe. Ils seront tous déménagés dans un tout nouveau centre communautaire, dont la construction s’amorcera au début de l’année 2016.

Mais la décision de l’arrondissement a un coût. Elle amputera le budget de fonctionnement de MHM de plus de 700 000 $ annuellement. L’entente prévoit un coût d’occupation du centre communautaire d’environ 42 $ du pied carré, payé par l’arrondissement. En comparaison, le coût pour la mairie de MHM se situe entre 20 $ et 25 $ du pied carré, alors qu’il est de 27 $ du pied carré pour la bibliothèque Langelier.

«Puisque l’organisme ne pouvait soutenir seul les obligations financières liées à l’occupation et l’exploitation de ces nouveaux lieux, l’arrondissement désireux de voir le CRC Saint-Donat poursuivre sa mission a pris la décision de contribuer financièrement à sa relocalisation», a affirmé fièrement Réal Ménard, maire de MHM.

Au moment d’entériner la décision en conseil d’arrondissement, le 1er décembre, le maire Ménard a demandé un vote nominal.

Les élus de Projet Montréal, Laurence Lavigne Lalonde et Éric Alan Caldwell, ont voté contre la proposition, alors que les élus Richard Celzi et Karine Boivin-Roy, de l’Équipe Coderre, de même que le maire Ménard ont voté pour. Une situation plutôt rare au conseil de MHM dont la vaste majorité des résolutions sont adoptées unanimement.

«On reconnaît les besoins du CRC Saint-Donat et leur rôle essentiel dans la communauté. Mais le projet est beaucoup trop dispendieux. Nous paierons pratiquement le double que ce que nous coûte le bail actuel avec la CSDM, soit plus de 700 000 $ annuellement. Ce n’est pas la bonne décision», indique Éric Alan Caldwell, conseiller du district Hochelaga.

Ce dernier s’inquiète de la décision sur les finances de l’arrondissement.

Avec des ressources financières limitées, on vient amputer une bonne partie de notre budget de fonctionnement, déplore M. Caldwell. Que pourra-t-on répondre à des organismes qui demanderont des ententes similaires, mais qu’on ne pourra accommoder? Il y a un problème d’équité, estime le conseiller municipal.

Le nouveau centre communautaire sera situé au 6666, rue de Marseille, dans Mercier-Ouest, à quelques rues des présents locaux du CRC Saint-Donat.

Dans les prochains mois, le CRC Saint-Donat devra conclure un bail avec le propriétaire du nouveau centre récréatif et communautaire.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!