Les douze derniers mois ont été particulièrement fertiles en événements politiques, économiques, environnementaux et judiciaires dans les arrondissements de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) et Anjou. Avant d’entamer pleinement 2016, voici un résumé non exhaustif des moments les plus marquants de 2015.

Le dossier qui a attiré l’attention de tous les médias a sans contredit été celui de l’imam Hamza Chaoui d’ouvrir un centre communautaire islamique dans le quartier de Mercier-Est.

Bien connu pour ses propose controversés et sa vision rigoriste de l’islam, M. Chaoui n’était pas le bienvenu.

Les élus de MHM ont resserré leur réglementation afin de mieux définir et encadrer l’appellation «centre communautaire». L’arrondissement a refusé d’émettre le certificat d’occupation nécessaire à M. Chaoui pour mener à bien son projet.

Hamza Chaoui. Photo: Archives TC Media

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’actualité

Un promoteur a finalement acquis les anciens terrains de la cour de voirie Honoré Beaugrand, situés à l’intersection des rues Hochelaga et Honoré-Beaugrand, pour la somme de 8 M$.

EJP Construction inc. sera le maître d’œuvre de ce vaste projet résidentiel de 325 unités d’habitation comprenant un marché d’alimentation au rez-de-chaussée.

Les citoyens devront être patients puisque les travaux ne débuteront qu’en 2017 pour se terminer en 2021.

Après plus de quatre ans d’attente, le passage à niveau, entre les avenues Souligny et Dubuisson, dans l’axe de la rue Liébert, est finalement devenu réalité.

L’infrastructure permettra aux résidents du secteur de traverser la voie ferrée en toute sécurité plutôt qu’enjamber illégalement la clôture du Canadien National.

Les deux premières zones de vignettes de stationnement réservé ont fait leur apparition sur le territoire angevin dans le cadre d’un projet-pilote.

Le premier secteur visé se situe à proximité de la zone commerciale du boulevard Métropolitain, sur les avenues du Ronceray, Bodinier et de La Roche-sur-Yon, ainsi que les places de Chambon, de Seuilly et de Blain.

Le second se trouve à proximité du métro Radisson, sur les avenues de l’Authion, des Closeries et la place des Groseilliers.

Deux zones de stationnement réservé ont été crées à Anjou. Photo: Archives TC Media

Deux zones de stationnement réservé ont été crées à Anjou. Archives TC Media

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un rapprochement entre les maires d’Anjou et de MHM dans les derniers mois de 2015 pourrait permettre d’en venir à une entente entre les deux arrondissements relativement au prolongement des avenues Chaumont, Rondeau et Rhéaume jusqu’au projet résidentiel du Faubourg Contrecoeur et des rues Eugène-Achard et Paul-Pau.

Des discussions ont été entamées et se poursuivront en 2016 entre les deux arrondissements.

Économie

Sur le plan économique, certaines entreprises ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu en 2015 et n’ont pas hésité à prendre de l’expansion.

Ce fut notamment le cas du Groupe Morneau, une entreprise spécialisée dans le transport de marchandises par camion, qui a investi plus de 25 M$ pour se doter d’un nouveau terminal de 82 quais de transbordement dans le parc industriel d’Anjou.

Les supermarchés Adonis ont ouvert un 7e magasin au Québec, dans les anciens locaux du Best Buy Anjou. Cet investissement de 10 M$ a permis de créer une centaine de nouveaux emplois.

Provigo a effectué un retour dans l’arrondissement de MHM avec le changement de bannière du Loblaw’s de la place Versailles.

D’autres chaînes ont toutefois eu moins de succès. Il y a notamment eu la fermeture des 133 magasins Target, dont celui des Galeries d’Anjou. L’entreprise n’a jamais réussi à s’imposer sur le marché canadien.

Le restaurant le Jardin Tiki a également fermé ses portes en 2015. L’homme d’affaires Eddy Savoie, fondateur des Résidences Soleil, a l’intention d’y construire une résidence pour personnes âgées.

jardin tiki

Le restaurant le Jardin Tiki a également fermé ses portes en 2015. Photo : gracieuseté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Politique

Défait aux mains de la néo-démocrate Paulina Ayala en 2011, le libéral Pablo Rodriguez a repris la circonscription d’Honoré-Mercier, lors des élections fédérales d’octobre dernier.

Lors de ce scrutin, Mario Beaulieu, du Bloc québécois dans La Pointe-de-l’île, et Marjolaine Boutin-Sweet, du Nouveau parti démocratique dans Hochelaga, ont également été élus.

En politique municipale, la conseillère de l’arrondissement d’Anjou Michelle Di Genova Zammit a quitté les rangs d’Équipe Anjou Miranda-Hénault pour se joindre à celle du maire Denis Coderre.

A-zammit

Michelle Di Genova Zammit. Photo: Archives TC Media

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Environnement

Les élus de MHM ont modifié leur réglementation pour permettre la garde de poules dans les jardins communautaires de l’arrondissement.

Le nombre de poules a été limité à cinq par jardin communautaire et certaines conditions doivent être respectées.

Les enclos doivent, entre autres, se trouver à une distance minimale de 10 mètres d’une limite de propriété et aucune odeur liée à la garde des poules ne doit être perceptible à l’extérieur des limites du terrain.

L’agrile du frêne continue de faire des ravages. L’arrondissement de MHM a dû abattre 700 nouveaux frênes cette année, soit 8 % de ses frênes, portant à 1047 le nombre de frênes abattus sur son territoire depuis la découverte de l’insecte en juillet 2011.

Pour compenser les arbres abattus, toutes catégories et raisons confondues, soit environ 1400, l’arrondissement prévoyait en replanter 1900 avec l’aide de ses partenaires publics et privés.

Toujours dans le domaine arboricole, Hydro-Québec a abattu une trentaine d’arbres au parc des Closeries et 25 autres au parc de Malicorne, dans l’arrondissement d’Anjou, sous sa ligne de haute tension parallèle au boulevard des Galeries d’Anjou dans l’est de Montréal.

Les arbres ciblés empiétaient dans la zone de dégagement sécuritaire de la ligne, affirmait le porte-parole de la société d’État. Après un moratoire de deux ans, il fallait procéder, insistait-il.

Scène policière

La criminalité demeure en baisse dans les arrondissements d’Anjou et de MHM en 2015.

Par contre, ce qui a marqué la communauté est sans aucun doute la mort du petit Adam, 10 mois, à Anjou.

Le bambin a été tué par son père avant que celui-ci ne s’enlève la vie dans le cabanon de la demeure familiale de l’avenue des Vendéens.

Une séparation est à l’origine de cet infanticide.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!