Quelques mois après que les pneus de la voiture du maire d’Anjou Luis Miranda aient été crevés, c’est maintenant au tour du véhicule de la conseillère d’arrondissement Michelle Di Genova Zammit d’avoir fait l’objet de vandalisme.

En prenant sa voiture samedi dernier, la conseillère d’arrondissement a remarqué deux grandes rayures sur sa portière côté passager, possiblement faites par une clé ou un objet pointu.

«J’étais au lancement du Tournoi national pee-wee d’Anjou vendredi soir. Je suis revenue à la maison un peu avant 20h, et ce n’est que le lendemain matin que j’ai constaté l’incident», indique Mme Zammit.

La voiture de la conseillère a été garée sur la rue, à quelques immeubles de sa résidence. Après qu’elle ait discuté avec ses voisins et quelques résidents du quartier, il semble qu’aucun autre véhicule n’a été endommagé.

Les policiers ont rempli un rapport d’événement et enquêteront. Sans témoin, il serait surprenant que celle-ci mène à une arrestation.

«Il y avait plusieurs voitures garées sur la rue. Seule la mienne a été vandalisée», souligne Mme Zammit, qui ne croit pas à une coïncidence.

La conseillère d'arrondissement Michelle Di Genova Zammit devra repeinturer et réparer sa voiture à la suite d'un acte de vandalisme survenu sur son véhicule.

La conseillère d’arrondissement Michelle Di Genova Zammit devra repeinturer et réparer sa voiture à la suite d’un acte de vandalisme survenu sur son véhicule.

La conseillère d’arrondissement n’a toutefois aucune idée de l’auteur de cet acte de vandalisme.

«Depuis que j’ai joint l’équipe du maire Coderre, en juin dernier, le climat politique est plus tendu à Anjou», avoue-t-elle.

Une manœuvre d’intimidation? «C’est possible. Mais si tel est le cas, je n’ai pas l’intention de démissionner. Bien au contraire. J’adore mon travail de conseillère d’arrondissement et je vais me rendre jusqu’à la fin de mon mandat», répond Mme Zammit.

Cette dernière se demande où cela s’arrêtera.

«Il y a quelques mois, des œufs ont été lancés sur la porte de ma résidence et sur mon balcon. Cette fois, c’est ma voiture qui a été vandalisée. J’espère qu’il n’y aura pas de nouveaux incidents.»

Rappelons que depuis qu’elle a quitté l’équipe du maire Miranda, le bureau de la conseillère d’arrondissement a été déménagé au sous-sol de la mairie d’arrondissement. Elle a également tenu un bureau du citoyen dans la cage d’escalier du sous-sol de la mairie d’arrondissement d’Anjou pour dénoncer certaines règles qu’elle jugeait injustes à son endroit.

Quant au maire Miranda, le 11 novembre dernier, les quatre pneus de sa voiture ont été lacérés à coups de couteau. Des voisins du magistrat ont aperçu un homme portant un manteau avec capuchon quelques instants avant l’incident. Aucune arrestation n’a eu lieu dans ce dossier.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!