Steve Caron/TC Media Mélanie Sarazin, présidente de la Fédération des femmes du Québec, souhaite des actions concrètes du gouvernement Couillard pour ne pas appauvrir les conditions économiques des femmes.

Refusant de revenir sur les propos de la ministre Thériault concernant sa position sur le féminisme, elle qui refuse l’étiquette de féministe, les représentantes du Collectif 8 mars, composé de la Fédération des femmes du Québec et des grandes centrales syndicales, n’hésitent pas à qualifier de «positive» la rencontre qu’elles ont eue avec la principale intéressée entourant la Journée internationale des femmes.

«Mme Thériault s’est engagée à porter la voix des femmes et à informer ses collègues de nos revendications», a expliqué Mélanie Sarazin, présidente de la Fédération des femmes du Québec.

Le collectif préfère donner la chance au coureur et attendra de voir ce que contiendra le prochain budget provincial avant de juger la ministre.

Il espère toutefois que des actions concrètes seront posées pour ne pas détériorer la condition économique des femmes, assurer le maintien intégral du retrait préventif pour les femmes enceintes et maintenir des services de garde de qualité en ne fragilisant pas le réseau.

À ce chapitre, le collectif aurait aimé des engagements concrets, mais «la ministre a plutôt suivi la ligne de parti et mentionné que le dossier était entre les mains de son collègue Sébastien Proulx, ministre de la Famille», a souligné Mme Sarazin.

Aucun échéancier n’a été donné à la ministre. Cette dernière a assuré au collectif que sa porte est ouverte et qu’elle est toujours prête à discuter.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!