Steve Caron/TC Media La formule des «Cafés avec un policier» permet aux gens de rencontrer les citoyens dans une atmosphère conviviale et d'aborder avec eux les problématiques qui les préoccupent.

Une centaine de personnes ont participé au premier «Café avec un policier» organisé par le poste de quartier (PDQ) 46. Une occasion par excellence pour les citoyens de rencontrer les agents dans un cadre plus informel et d’échanger avec eux sur les sujets préoccupant les citoyens.

Le concept est simple. Les policiers et les gens se réunissent dans un espace neutre pour discuter des questions de la communauté et établir des relations.

Cette formule supprime les barrières physiques qui existent régulièrement entre les policiers et la population.

«Quand les agents sont dans leur autopatrouille, il n’est pas toujours possible pour les citoyens de les interpeller pour leur poser une question. Alors qu’avec l’activité «Café avec un policier», tout le monde a le temps de discuter autour d’un bon café», souligne Josée Laganière, agente sociocommunautaire au PDQ 46.

Pour cette première activité, les gens se sont donné rendez-vous au restaurant McDonald’s du boulevard des Galeries d’Anjou. Les sujets abordés ont été divers, dont la fraude du petit-fils et ses dérivés, le vol d’identité par radiofréquence, la maltraitance envers les personnes âgées et bien plus encore.

Contrairement aux kiosques d’information, qui se tiennent plusieurs fois par année aux Galeries d’Anjou, l’atmosphère se prête davantage aux confidences dans le cadre du «Café avec un policier».

«Lors des kiosques d’information au centre commercial, les gens sont un peu pressés. Ils font leur magasinage, alors les échanges doivent être de quelques minutes seulement, indique Mme Laganière. Cela passe souvent par la distribution de dépliants.»

L’agente sociocommunautaire est ravie des résultats obtenus.

«Rejoindre une centaine de personnes en deux heures seulement, c’est très bien.»

Elle prévoit déjà une seconde activité du genre dans les prochains mois.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!