Steve Caron/TC Media Philippe Pichet, directeur du SPVM, Michael Chartrand et François Léonard, respectivement commandant et lieutenant au PDQ 46, posent en compagnie de l'épouse et de l'un des fils du policier Marc Dulude, lors du dévoilement de la salle de conférence en son nom.

La salle de conférence du poste de quartier (PDQ) 46 portera dorénavant le nom de salle Marc-Dulude, en hommage à un policier décédé en mars 2015 lorsque fauché par un chauffeur ivre, six mois à peine après avoir pris sa retraite.

«Marc était un policier aimé de tous ses collègues. Il était un modèle pour plusieurs d’entre nous et lui rendre hommage allait de soi», explique François Léonard, lieutenant au PDQ 46.

Tous ses collègues n’avaient que des bons mots pour le policier. Ses valeurs d’intégrité, de justice et de respect ont été soulignées à plusieurs reprises par les gens présents lors du «baptême» de ladite salle.

Malgré la blessure toujours vive, le procès du chauffard s’amorcera le 9 juin prochain, l’épouse du policier et son fils François assistaient à l’événement.

Émus d’une telle attention, ils ont tenu à remercier le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour cet honneur.

«Marc était un chic type. Son amour du travail de policier est un bel exemple pour tous ceux qui l’ont côtoyé», de souligner pour sa part Philippe Pichet, directeur du SPVM.

Avec une salle à son nom, le policier fera toujours partie de la grande famille du PDQ 46 et continuera de veiller sur ses collègues, à l’image même de ce qu’il faisait de son vivant, rappelle M. Léonard.

Marc Dulude
En 1984, le policier fait son entrée au SPVM. Il passe notamment une quinzaine d’années au sein du groupe d’intervention du SPVM.

De 2010 à 2014, il fait partie de l’équipe du PDQ 46. En 2013, il reçoit une mention honorifique du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels pour récompenser son travail.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!