Steve Caron/TC Media Les nouveaux aménagements de la place Chaumont avec ses bancs, ses mesures de verdissement et «espaces terrasses» font la joie des clients.

La première phase des travaux de réaménagement de la place Chaumont avec l’installation de mobilier urbain, dont des bancs, des plantations, des supports à vélo et des «espaces terrasses» temporaires, est maintenant complétée.

La réaction des clients est sans équivoque. «C’est vraiment très bien et très joli», de commenter Mme Côté, une fidèle cliente de la place Chaumont.

Toutes les personnes rencontrées sur place sont également de cet avis.

«C’est une bonne idée. C’est beaucoup plus convivial», croit pour sa part Michel Payette, un résident du quartier.

Lorsque la journée est ensoleillée, des commerçants sortent quelques tables et chaises à l’extérieur pour que les clients puissent prendre une bouchée et profiter du soleil.

Ils voient le tout d’un bon œil et sont satisfaits de l’initiative de l’arrondissement.

«Notre objectif est de redynamiser le secteur. C’est une première intervention et d’autres suivront dans les prochaines années. Nous travaillons sur un projet d’ensemble qui mettra en valeur ce secteur économique», explique Robert Chicoine, directeur de l’aménagement urbain et des services aux entreprises à l’arrondissement d’Anjou.

La première phase des travaux, réalisée par Construction Triple Plus inc., n’est donc pas une fin en soi. Les projets de l’arrondissement comprennent notamment l’enfouissement des fils, l’élargissement des trottoirs, de nouvelles règles concernant l’affichage et bien d’autres.

«L’arrondissement investira plusieurs millions, indique M. Chicoine, sans toutefois en préciser le montant puisque des études sont toujours en préparation. Mais il s’agira d’un projet phare de notre Plan d’urbanisme, pour lequel un projet particulier en différentes phases est nécessaire.»

Faubourg Contrecoeur
Pour rentabiliser ces investissements, les élus d’Anjou aimeraient bien pouvoir désenclaver le secteur de la place Chaumont aux automobilistes en prolongeant les avenues Chaumont, Rondeau et Rhéaume, jusqu’au projet résidentiel du Faubourg Contrecoeur, et les rues Eugène-Achard et Paul-Pau, ces deux tronçons se trouvant toutefois dans l’arrondissement voisin, celui de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

Les deux arrondissements ont déjà eu des discussions à cet effet. Les élus de MHM estimant que les mesures envisagées sont difficiles à implanter, autant du point de vue des aspects légaux que de l’acceptabilité sociale.

Ils privilégient plutôt des solutions visant à favoriser le transport actif comme la marche et le vélo.

Aucun terrain d’entente n’a encore été trouvé à ce sujet entre les deux parties.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!