Les recherches pour retrouver une embarcation et un plaisancier à la suite d’une collision nautique survenue sur le fleuve Saint-Laurent se poursuivront jeudi.

Des membres de la garde-côtière et du service des incendies de la ville ont effectué des recherches mercredi, mais sans succès.

«Aucun corps n’a encore été trouvé. Les recherches se déroulent présentement vers l’Est, en raison de la direction du courant», a expliqué Marwan Shedeed, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), aux alentours de midi, mercredi.

Accident fleuve Saint-Laurent_27 juilletL’incident s’est produit mardi en soirée, vers 21h55. Un bateau circulant à haute vitesse a percuté le MSC Diego, un porte-conteneurs amarré au port de Montréal, dans le secteur des rues Curatteau et Notre-Dame Est.

L’embarcation de plaisance a alors coulé. Des témoins ont raconté avoir aperçu au moins une personne à bord du bateau avant son naufrage.

Des hélicoptères de la Sûreté du Québec et un avion Hercule des Forces armées canadiennes ont survolé le fleuve en soirée.

La Garde côtière canadienne, des pompiers du SIM et leurs collègues de Longueuil, de même que des policiers du SPVM ont participé aux recherches. Six embarcations ont sillonné le fleuve.

Accident fleuve saint-laurent_27 juillet

«Seuls quelques débris du bateau, une veste de flottaison et une toilette portative ont été retrouvés», a indiqué M. Shedeed. Ce dernier a souligné que plus le temps passe, plus les chances de retrouver la victime vivante diminuent.

Les policiers avaient établi un poste de commandement au coin des rues Curatteau et Notre-Dame, en soutien aux opérations de la Garde côtière canadienne.

L’enquête a été confiée au SPVM qui sera chargé de faire toute la lumière dans cette affaire concernant les circonstances de l’accident. Accident, suicide ou encore fausse manoeuvre, les policiers disent envisager toutes les hypothèses.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!