Romain Schué/TC Media Les citoyens auront désormais une heure pour s'exprimer, contre 30 minutes par le passé.

Limitée par le passé à 30 minutes, la période de questions du conseil d’arrondissement pourra désormais atteindre une heure.

Cette décision permettra d’éviter de nouvelles situations houleuses, comme ce fut le cas par exemple le 9 mai dernier.

Nouvellement élue mairesse d’arrondissement, Christine Black avait vécu une première séance animée, dans une salle comble. En s’appuyant sur une tradition de l’arrondissement, elle avait stoppé la séance de questions après une quarantaine de minutes, alors que de nombreux citoyens patientaient pour prendre la parole. Une décision qui avait alors provoqué quelques remous.

Lors du dernier conseil, le 12 septembre, ce changement a été mis en place pour la première fois. Alors qu’environ 130 citoyens avaient fait le déplacement pour cette séance de rentrée, cette période de questions a même duré près 1h30.

«Plus de transparence»
Dès le prochain conseil, le 3 octobre, les citoyens pourront s’exprimer au début de la séance, contrairement aux séances passées où ils étaient invités à faire part de leurs remarques après la lecture et l’adoption de l’ordre du jour.

«Ce changement a pour but d’amener plus de transparence, ainsi nous pourrons avoir le pouls de la population et apporter certains éclairages avant l’adoption des propositions concernant les divers dossiers. L’heure est plus accessible, entre autres pour les parents ou pour d’autres personnes qui veulent venir poser des questions pas trop tard en soirée», explique, dans un communiqué, la mairesse Christine Black.

Les citoyens sont invités à s’inscrire à partir de 18h. Les inscriptions se termineront à 18h45. Cette période de questions prendra fin au plus tard à 20h.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus