Grâcieuseté. L'école hôtelière de Montréal du Centre Calixa-Lavallée, d'une superficie de 5 125 mètres carrés, a ouvert ses portes aux élèves en 2010.

L’École Hôtelière Calixa-Lavallée, à Montréal-Nord va apporter des correctifs à son système de ventilation pour économiser de l’énergie.

LÉcole a lancé un appel d’offres «en vue des travaux de correctifs aux systèmes de ventilation».

Il s’agit notamment de corriger la gestion des hottes de cuisine. Des modifications seront apportées pour que le système qui alimente l’école en air frais puisse compenser l’air évacué des hottes.

Aussi, «des serpentins de préchauffage au glycol dans les unités de ventilation seront également installés et par souci d’économies le réservoir d’eau de l’école pour l’alimentation en eau chaude sera l’objet de l’installation d’un échangeur au glycol», détaille Christiane Saint-Onge, directrice des communications de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île.

Le glycol est utilisé dans les systèmes de climatisation et de chauffage comme un antigel qui améliore les transferts de chaleur dans les circuits. Cette installation «permettra d’empêcher la tour d’eau de fonctionner en plein hiver.» explique Christiane Saint-Onge.

Autre système
Ces travaux ne concernent que l’École hôtelière. Le système qui posait problème dans le centre de formation ne sera pas modifié.
Au cours des derniers mois, des citoyens s’étaient plaints du bruit que faisait le système de ventilation. Mais, un test commandé par la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île avait montré les décibels enregistrés était en dessous de la limite tolérée.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!