Leslie Meuraillon/TC Media Les travailleuses de l'organisme Halte-Femmes ont accueilli avec beaucoup de joie, le don que Linda Pereira, du comité sur la condition des femmes, est venu leur porter.

L’organisme de Montréal-Nord, Halte-Femmes, vient de recevoir des produits d’hygiène à distribuer aux femmes qu’il aide. Ce cadeau vient du Syndicat du soutien en éducation de la Pointe-de-l’île, qui voulait souligner la journée de la femme avec une action positive.

Des dizaines de contenants de crèmes, de shampoing, de dentifrice ou encore de démaquillant trônent sur la table d’Halte-Femmes Montréal-Nord. «Il y a vraiment de tout» remarque une des travailleuses de l’organisme qui vient en aide aux femmes victimes de toute sorte de violence.

«Nous avons régulièrement des dons pour les enfants, mais c’est très rare d’en avoir pour les femmes», explique Sophie Lemay, agent de liaison au sein d’Halte-Femmes Montréal-Nord, «Pourtant, les shampoings, les crèmes, etc, sont les premiers produits dont les femmes vont se passer en cas de problème d’argent. Alors qu’ils sont nécessaires» ajoute-t-elle.

Se sentir belle
Les femmes qui fréquentent les locaux d’Halte-Femmes préfèrent généralement penser à leur famille avant tout. Les besoins de leurs enfants passent d’abord. «C’est compréhensible, mais prendre soin de soi, se sentir belle et avoir le droit à un peu de coquetterie, ça aide ces femmes à renforcer leur estime de soi et aller mieux» remarque Sophie Lemay.

Les produits reçus par Halte-Femmes seront redistribués aux membres de l’organisme qui sont le plus dans le besoin. Une petite partie sera aussi conservée pour les besoins ponctuels à venir.

Collecte féminine
Si Halte-Femmes a reçu cette donation, c’est parce qu’elle a été choisie par le comité sur la condition des femmes du Syndicat du soutien en éducation de la Pointe-de-l’île (SSÉPÎ). «Avec ce don, Halte-Femmes se sent importante. Il nous rappelle que nos actions sont reconnues et pourquoi nous sommes là» confie Sophie Lemay, avec une pointe d’émotion dans la voix.

Les produits distribués sont les fruits d’une collecte qui a été menée dans toute la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île (CSPI). Pendant plusieurs semaines, à l’initiative du comité sur la condition des femmes, différentes écoles de la CSPI ont mis une boite à disposition pour ramasser des produits essentiels à l’hygiène. «La générosité des gens m’a bien surprise. Il y a de très bons produits qui ont été déposés» se félicite Marie-Claude Tremblay, vice-présidente à la vie professionnelle et à la recherche au SSÉPÎ-CSQ, qui chapeautait l’action.

Aux vues du succès, la récolte pourrait se refaire l’année prochaine et récompenser un autre organisme du territoire de la CSPI.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!