Getty Images/iStockphoto

Pour son lancement, le nouvel organisme Nos jeunes à cœur organise une clinique d’entraineurs de football à l’école secondaire Henri-Bourassa. L’activité servira à récolter des fonds pour mener à bien des projets qui lient sport et jeunes.

Dès 9h, ce samedi 18 mars, plusieurs entraineurs de renom participeront à une clinique d’entraineurs du football, organisée par Nos jeunes à cœur, à l’École secondaire Henri-Bourassa.

Des personnalités comme Glen Constantin de du Rouge et Or de l’Université Laval, de Danny Maciocia des Carabins de l’Université de Montréal ou encore Mathieu Lecompte du Vert & Or de Sherbrooke, donneront des conseils et des stratégies à des entraineurs amateurs ou en devenir. «Je veux que le football de qualité continue d’exister dans le quartier» annonce Jude-Alain Mathieu, à l’origine du projet Nos jeunes à cœur.

Les cours magistraux laisseront place à une démonstration technique en début d’après-midi. L’activité sera aussi l’occasion pour des joueurs connus, anciens du quartier, à l’image de Jean-Marc Edmé, coordonnateur du personnel des joueurs pour les Red Black d’Ottawa, Champion de la Coupe Grey en 2016 ou Grégory Alexandre, joueur professionnel pour les Roughriders de la Saskatchewan, de venir rencontrer les jeunes de Montréal-Nord.

Récolter des fonds
Grâce à une participation demandée de 65$, Nos jeunes à cœur souhaite amasser des fonds pour la Coopérative multisport Plus et la Fondation de l’École secondaire Henri-Bourassa. Le but est de financer l’amélioration des installations sportives de la salle de musculation de l’école. «Pour dire aux jeunes qu’ils ont de la valeur et qu’on croit en eux, il faut leur donner des infrastructures et des bons entraineurs» explique Jude-Alain Mathieu.
La clinique d’entraineurs n’est qu’un premier moyen de récolter de l’argent. Jude-Alain Mathieu souhaite aussi faire des demandes de fonds, au public comme au privé, pour mener à bien ses projets.

Croire dans la jeunesse
Et des projets, il en a. Jude-Alain rêve par exemple de mettre en place un service de garderie dans différentes écoles. L’idée est que, plusieurs fois par semaine, les jeunes restent dans leur établissement jusque 20h, y fassent leurs devoirs, dînent et fassent une activité sportive. «Je veux aider les jeunes de la communauté à s’épanouir à travers les activités parascolaires», confie Jude-Alain.

Mais pour cela il faut d’avantage de ressources estime celui qui donne plusieurs heures de son temps à coacher des jeunes de l’école Henri-Bourassa. «Il ne faut pas compter que sur le bénévolat. Il faut créer des opportunités d’emploi pour que ceux qui terminent leur programme, reviennent dans leur quartier et s’occupent des jeunes» pense Jude-Alain.

C’est à cela que veut servir l’organisme Nos jeunes à cœur. En commençant à Montréal-Nord, mais avec l’objectif de toucher tous les jeunes de l’île.

Clinique d’entraineurs football
Ouverture des portes dès 7h30.
École secondaire Henri-Bourassa
6051 boulevard Maurice-Duplessis
Informations et inscriptions:
info@nosjeunesacoeur.ca ou 438 881 2870

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!