Grâcieuseté Club de Ringuette 96 Le décor de la finale de l'année passée.

Cette année, 73 équipes réparties dans 12 catégories s’affrontent sur les glaces de Montréal-Nord. Victime de son succès, le tournoi de Ringuette est même contraint de refuser des participants.

974 joueuses et leurs 270 entraineurs ont envahi les arénas de Montréal-nord depuis lundi pour la 20ème année du tournoi de Ringuette. «Je pense que nous ne sommes pas loin d’être le plus gros tournoi du Québec» se félicite Robert Edmond, vice-président du tournoi.

Âgées de 3 à 60 ans, les joueuses de Ringuette sont réparties dans 12 catégories: Pré-moustique, Moustiques, Novice, Atome, Benjamin, Junior, Intermédiaire… Dans chacune d’elle, une équipe championne et une finaliste repartiront avec une bannière et des médailles.

Le succès toujours au rendez-vous
Cette année, le tournoi organisé par le Club de Montréal-Nord a été contraint de réduire la durée de l’évènement à sept jours, selon les règles de la Fédération: «Cela nous a obligés à refuser une dizaine d’équipes», indique Robert Edmond.

Grâce à l’aide précieuse de près de 70 bénévoles, le tournoi se déroule sans accroche, et ce, malgré la fermeture de l’aréna Garon. «Les autres organismes nous laissent utiliser les arénas Fleury et Rolland au maximum. On a aussi quelques parties qui se joueront à l’aréna Saint-Jean-Vianney, à Rivière-des-Prairies», explique Robert Edmond.

Le tournoi prendra fin le dimanche 26 mars, avec la finale de chaque catégorie, dans un décor son et lumière spécialement construit pour l’occasion.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!