Collaboration spéciale L'année passée, le festival se déroulait le dernier samedi d'août, juste avant la rentrée.

Le rappeur québécois Sans pression sera l’une des têtes d’affiche de la 13e mouture de l’Urbanifest de Montréal-Nord.

Organisé par le Café-Jeunesse Multiculturel, le festival d’arts Urbanifest revient au Parc Le Carignan le 5 août prochain. Il offre la possibilité aux jeunes artistes du quartier de monter sur scène pour présenter leur talent, dans différentes disciplines.

Cette année, en plus des jeunes Nord-montréalais, l’Urbanifest a fait appel à quatre artistes professionnels.

«Nous voulions mettre des têtes d’affiche pour que ces artistes-là deviennent des sortes de mentors de scènes pour les jeunes. Nous voulons qu’ils soient des modèles inspirants pour les artistes émergents du quartier», explique Roberson Berlus, travailleur de rue au Café-Jeunesse multiculturel.

En plus de Sans pression, le chanteur de reggae Kinsha, Gino Zokot, artiste de Montréal-Nord, et Aldo Guizmo, chanteur de reggae en créole, guadeloupéen et français, se produiront sur la scène de l’Urbanifest.

En première partie, plusieurs jeunes filles donneront de la voix, tout comme un artiste reggae émergent du quartier, entre plusieurs prestations de danse.

«Cette année, la programmation est très éclectique, ça va vraiment plaire aux gens. Les artistes sont tous expérimentés et à l’aise sur scène», promet Roberson Berlus.

Pour tenter d’attirer plus de public, le spectacle a été programmé pendant le tournoi de basket de rue, qui fête ses 25 ans.

Informations pratiques
Urbanifest, le samedi 5 août de 19h à 21h30.
Gratuit. Parc Le Carignan.
Épluchette de blé d’Inde.
Infos: 514 386 5715

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!