Leslie Meuraillon - TC Media Rabii et Rami Rammal ont monté cette bibliothèque tous les deux, grâce à leurs compétences et nombreux contacts.

Natif de Montréal-Nord, Rabii Rammal a ouvert une bibliothèque dans l’arrondissement. Cette initiative fait partie d’un projet plus global de l’artiste et de son frère, qui pourrait apporter d’autres idées au quartier.

Il y a des livres partout, sur les étagères qui longent le mur, sur le sol. Il y a quelques petites chaises et au fond, une table. L’espace de la rue Fleury est petit mais beau, sobre. La bibliothèque, située à quelques pas de celle de Belleville, est née sur un coup de tête, un jour où Rabii Rammal passait devant cet espace abandonné qui, dans son enfance, abritait une crèmerie.
«J’ai vu le local début mars. Je l’ai loué la journée même», annonce l’humoriste.

En fonction depuis fin mars, la bibliothèque jeunesse ouvre quelques heures par jour et accueille des séances d’aide aux devoirs dirigées par un centre de services orthopédagogiques, le Centre Littera. À terme, le petit local sera ouvert toute la journée et une borne pour donner accès à des tutorats sera installée.
«J’ai toujours aimé la lecture, l’écriture, le partage d’intérêts et de passions. Je n’avais pas la prétention d’ouvrir une grosse bibliothèque, mais juste quelque chose pour lire, un bel endroit», fait valoir Rabii Rammal.

Sans profit
La bibliothèque a été entièrement financée par les deux frères Rammal. Puisqu’elle est gratuite, elle fonctionne à perte.
«Le but n’est pas de rentrer dans notre argent, nous étions déficitaires à la première minute. Ce projet, c’est un projet qui parle au cœur», confie le Nord-montréalais. «La bibliothèque a couté cher, mais nous sommes contents parce que nous avons vu que c’était utile», poursuit son petit frère.

Nommée «L’intérêt humain», la bibliothèque fait partie d’une initiative plus vaste, du même nom.
«L’intérêt humain, c’est un projet qui s’intéresse à l’autre et qui suit nos obsessions, comme la lecture, le dessin mais aussi le design, les vêtements», explique Rabii.

C’est dans ce cadre-là que les deux frères viennent d’ouvrir une boutique à Outremont. Ils ont aussi racheté le local à côté de leur bibliothèque à Montréal-Nord et projettent également d’y présenter leur ligne de vêtements.

Histoires de paix
Cette bibliothèque, c’est «l’Histoire de paix» de Rabii Rammal. Le jeune Nord-montréalais a été choisi pour être porte-parole d’Histoires de paix à Montréal, une initiative mise en place dans le cadre du 375e pour souligner la Journée internationale de la paix.
Le projet vise à mettre en lumière des idées de citoyens, d’arrondissements ou d’organismes qui contribuent à la promotion d’une culture de paix.
Les différentes initiatives seront dévoilées le 21 septembre prochain, à l’Hôtel de ville de Montréal.

Informations pratiques
Bibliothèque L’intérêt humain.
3430 rue Fleury Est.
Ouverte de 15h à 18h, du mercredi au vendredi.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!