Photo Nafi Alibert/TC Media La 3e édition du salon de l’engagement citoyen a eu lieu le jeudi 28 septembre à la Place Bourassa.

Une quarantaine d’organismes ont investi l’allée centrale du centre commercial de la place Bourassa pour la troisième édition du salon de l’engagement citoyen.

Dès jeudi matin, les différents représentants des associations nord-montréalaise s’activaient pour monter leur stand entre le Canadian Tire et un magasin de vêtements en plein milieu de la place Bourassa.
Un lieu choix de lieu inattendu mais qui n’est pas anodin.

Attirer plus de monde
Les deux dernières éditions du salon de l’engagement citoyen, organisées au Centre de loisir salt… n’ont pas attiré foule.
«Si les citoyens ne viennent pas à nous, allons vers eux en investissant un lieu qu’ils fréquentent de façon naturelle», s’est donc dit Isabelle Desrochers, directrice adjointe du centre d’action bénévole de Montréal-Nord.
Aide aux devoirs, dépannage alimentaire, intégration des nouveaux arrivants… Cette troisième édition du Salon visait à mettre en contact les organismes à la recherche de bénévoles et les citoyens qui souhaitent s’impliquer dans des causes qui correspondent à leurs centres d’intérêts. «Et au temps qu’ils peuvent y consacrer», ajoute Mme Desrochers.

Des ressources précieuses
Depuis son kiosque, Solange Boyer de Vélo Québec tente par exemple de recruter des bénévoles pour le Tour de l’île de Montréal. «40000 personnes participent à cet événement, et nous avons besoin de 3000 bénévoles sans lesquels cette manifestation n’aurait pas lieu», partage-t-elle.
À lui seul, le CAB a placé entre 350 et 400 bénévoles dans les organismes de l’arrondissement qui, comme Vélo Québec, ne pourraient se passer de ces «précieux partenaires».
«Le bénévolat est aussi une expérience valorisante qui m’a permis de m’intégrer dans un milieu socio-professionnel en m’offrant une première expérience à une époque où je n’avais  pas d’emploi», partage Clémentine qui ne compte plus les heures passées au CAB. Aujourd’hui employée à temps-partiel, Clémentine continue d’offrir son temps au Centre d’action bénévole pour qui  a accepté de tenir le stand avant d’aller travailler plus tard dans la journée.
Au travers de cette activité de promotion des possibilités d’engagements dans l’arrondissement, le CAB espère justement donner la «piqure du bénévolat» à bien d’autres citoyens.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!