Photo gracieuseté 650 exemplaires de 26 cartes à danser seront disponibles dès le 20 novembre.

La compagnie de danse Bouge de là qui est en résidence à la maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord s’apprête à lancer un jeu d’expression corporelle pédagogique. Une première pour ce «projet unique au Québec» qui met l’art en mouvement.

Depuis plus de 35 ans, la chorégraphe Hélène Langevin transmet sa passion pour la danse aux enfants afin qu’ils explorent le mouvement sous toutes ses formes.

«Comme moi, les enfants tripent sur la danse, mais dans les écoles dans lesquelles j’interviens, les enseignants manquent souvent d’outils pour les faire bouger», constate Mme Langevin qui enseigne également la danse créative dans différentes écoles, dont l’école Jules-Vernes à Montréal-Nord, pour ne nommer qu’elle.

Qu’à cela ne tienne. Après deux ans de réflexion et de peaufinage, elle crée de toutes pièces un jeu de cartes qui s’inspire d’un de ses spectacles intitulé 26 lettres à danser.

«J’avais envie de créer un spectacle de danse autour d’un abécédaire. À chaque lettre correspondait un mot interprété par un personnage dansant avec lequel le jeune public pouvait interagir en dansant à son tour», résume celle qui est aussi directrice artistique de la compagnie Bouge de là, et donc en résidence à la maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord depuis 2006.

F pour Folklore

Dans sa version jeu, le spectacle a été rebaptisé 26 cartes à danser. Chaque carte représente une lettre à laquelle est associée une activité de danse. «Le W est pour Wagon, on invite les participants à s’attacher tous ensemble en ligne et à reproduire les mouvements du meneur», illustre par exemple Mme Langevin.

Pour agrémenter le tout, 26 capsules vidéo avec une trame sonore accompagnent ce jeu qui est accessible pour les jeunes dès 4 ans.

«Ce n’est pas compliqué de faire bouger les enfants, mais avec ce jeu pédagogique j’essaye de les amener à faire des mouvements différents qu’ils ne sont pas nécessairement habitués à faire», précise Mme Langevin.

Passionnée par son métier, la chorégraphe remarque, après ses trois décennies de carrière, que les enfants, plus sédentaires qu’avant, ont tendance à être moins actifs et à se fatiguer plus vite. «Mais la danse, ça te met en forme!, affirme-t-elle. Et il ne faut pas oublier que c’est une manière de s’exprimer avec son corps qui permet parfois de communiquer des émotions que certains ne disent pas avec les mots.»

La création du  jeu 26 cartes à danser a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec. Il sera vendu au coût de 35$ et sera disponible dès le 20 novembre prochain au bureau de Bouge de là. Les revenus serviront, comme une campagne de financement, à financer des projets de création culturelle.


Le lancement de 26 cartes à danser est ouvert à tous, le 20 novembre prochain. Pour y assister, il suffit de s’inscrire ici, avant le mardi 14 novembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!