Photo TC Media – Nathalie Vigneault La comédienne Martine Francke et le metteur en scène de Foirée montréalaise Martin Desgagné.

Montréal-Nord est raconté, incarné et chanté à l’occasion de la Foirée montréalaise annuelle, présentée au théâtre La Licorne jusqu’au 22 décembre.

Le metteur en scène Martin Desgagné et les huit comédiens, aussi auteurs pour plusieurs, invitent le public à se laisser raconter les histoires des quartiers nordmontréalais.

Avec les parcs, les rues, les lieux publics, la pièce est «bien imbibée» des références nordmontréalaises, indique Martine Francke, comédienne et auteure dans Foirée montréalaise, qui a grandi à Montréal-Nord.

C’est l’histoire de sa famille, de sa mère d’origine polonaise plus précisément, qu’elle tenait à raconter dans son segment. «C’est la première fois que je prends la parole avec une histoire beaucoup plus personnelle», signale celle qui s’est déjà commise à l’écriture d’un théâtre musical avec la pièce Aller-Retour en 2015.

«Ma mère et mon frère ont tenu un dépanneur sur le boulevard Léger à Montréal-Nord [le dépanneur Valbert] lorsque mon père est tombé malade. J’y ai travaillé bien sûr et ce fut un laboratoire fabuleux où j’étudiais des personnages», raconte la comédienne qui en tire l’histoire qu’elle raconte sur les planches de La Licorne.

À tour de rôle, et parfois ensemble, chaque comédien sera invité par l’hôte, Pascal Contamine, à s’exécuter. Fait intéressant, Émilie Gilbert, Ahmad Hamdan, Philippe Racine, Michael Richard, Audrée Southière, Ines Talbi et Richardson Zéphir, ont tous un lien plus ou moins proche avec Montréal-Nord.

La suite des Contes urbains

Il s’agit de la troisième année de Foirée montréalaise, en référence à la Soirée canadienne, après avoir raconté les arrondissements Saint-Laurent et Sud-Ouest. Un tirage au sort est effectué après la dernière représentation pour savoir où aura lieu la Foirée montréalaise l’année suivante.

Dans le sillon des Contes urbains qui ont tourné une vingtaine d’années, <@Ri>Foirée montréalaise<@$p> est toutefois une proposition beaucoup plus festive. «On est plus dans la célébration et ça s’adresse à un public plus large», soutient M. Desgagné.

Toutefois, comme dans tout bon «party de famille», il y a des accrochages. «C’est certain que l’on traite des préjugés, que ce soit envers l’arrondissement lui-même ou envers les personnes», indique le metteur en scène.

Pour sa part, même si elle n’y habite plus, Martine Francke voit toujours en Montréal-Nord, un lieu où la diversité et l’entraide sont beaucoup plus représentatives que la réputation négative qui tend à le précéder.

Foirée montréalaise est présentée par le Théâtre Urbi et Orbi jusqu’au 22 décembre. Pour information et billetterie: 514 523-2246 ou http://www.theatrelalicorne.com.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!