Photo TC Media - Josie Desmarais Balarama Holness, ancien candidat municipal dans Montréal-Nord.

Le Centre de recherche-action sur les relations raciales (CRARR) ajoute sa voix à celle de l’ancien candidat de Projet Montréal dans Montréal-Nord, Balarama Holness, pour lancer une pétition afin que se tiennent des consultations publiques sur le racisme systémique à Montréal.

«Nous souhaitons cumuler un minimum de 15 000 signatures, une démarche que nous voulons inclusive afin que tous les citoyens de toutes les couches de la société, peu importe leur sexe, origine ethnique, religieuse ou linguistique participent», a indiqué Fo Niemi, président du CRARR.

Selon ce dernier, la sortie publique de Balarama Holness sur la présence du racisme systémique à Montréal vient appuyer la problématique plus profonde de discrimination face à la pauvreté vécue par tous les Québécois.

Cette initiative est réalisée dans le cadre de la Journée Martin Luther King qui a eu lieu le 15 janvier. «Le Dr King s’est opposé à deux « maux de société », le racisme et la pauvreté, qui sont toujours présents à Montréal aujourd’hui, et ma récente expérience de campagne m’a fait voir que collectivement, nous devons faire quelque chose au sujet des disparités raciales, sociales et économiques dans notre ville », a déclaré M. Holness.

D’autres appuis

En entrevue avec TC Media, Balarama Holness a souligné que de rencontrer les gens sur le terrain à Montréal-Nord a mis en lumière cette problématique d’inégalité sociale.

«J’ai visité des écoles et des centres communautaires, je suis allé dans les parcs et je peux vous dire que les personnes issues des communautés sont ouvertes à l’idée d’avoir un dialogue», dit-il.

«L’objectif est de leur donner une voix pour ensuite mettre en place des politiques concrètes afin d’améliorer leur inclusion sociale et économique».

Il affirme qu’il aimerait obtenir l’appui des élus de l’arrondissement de Montréal-Nord, ainsi que de la communauté nord-montréalaise dans cette démarche pour l’obtention d’une consultation publique. D’autres représentations auront d’ailleurs lieu dans les prochaines semaines à cet effet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!