Gracieuseté / Vincent Marchessault Les membres de Mon Réseau lancent une campagne pour trouver un nouveau local. De gauche à droite: Soraya, la fondatrice Julie-Tania Richard, Isabelle et Nadia.

Contraints de déménager à la suite d’un conflit avec l’organisme qui les hébergeait, les responsables de Mon Réseau multiplient les appels à l’aide sur les réseaux sociaux pour préserver la mission de cette ressource d’entraide.

Né sur Facebook il y a quatre ans, ce réseau de dons a rapidement pris de l’ampleur dans l’arrondissement au point de devenir une ressource proche de plusieurs organismes, des écoles et du CLSC. Géré par une cinquantaine de membres actifs bénévoles, Mon Réseau offre des vêtements, fournitures scolaires, meubles ou encore de la nourriture aux familles de nouveaux arrivants pour faciliter leur intégration.

«Il y a vraiment de gros besoins, on meuble des appartements en 72h, on fait de l’aide directe aux gens. On a donc vraiment besoin d’un local, même d’un entrepôt en attendant», lance Julie-Tania Richard, fondatrice de cet organisme autonome.

Sans statut officiel ni subvention, cette structure était hébergée gracieusement depuis deux ans par l’organisme Horizon Jeunesse. Seulement à la suite d’un conflit interne d’ordre privé, la direction de cet organisme a jugé que le partenariat ne pouvait plus continuer et a décidé de mettre un terme à cette entente, ce qui met en péril Mon Réseau.

«Tout est dans un garage présentement et je suis pris avec des choses chez moi, ça s’accumule dans mon entrée. J’ai encore des appels pour des dons et je ne peux pas dire non, car il y a des nouveaux arrivants chaque semaine», se désole Mme Richard.

Un appel à l’aide a été lancé sur Facebook pour trouver rapidement une solution d’entreposage des dons qui affluent au quotidien chez la fondatrice et ses membres les plus actifs.

Poursuivre la mission
Alors que Mon Réseau estime aider une vingtaine de familles par semaine, que ce soit pour de petits dons ou un ameublement complet, Julie-Tania Richard souhaite poursuivre sa mission qu’elle juge «essentielle».

Horizon Jeunesse reconnaît aussi l’importance de cette ressource et veut assurer une continuité des dons.

«On ne pouvait plus continuer comme ça, mais nous n’avons rien contre ce réseau, au contraire. Nous sommes à la recherche d’un bénévole qui pourra reprendre ce service», promet Pierre-Richard Simon, le directeur général de l’organisme.

Pour joindre Mon Réseau, contactez le 438-969-6581.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!