Nicolas Ledain L’arrondissement s’engage à remplacer prochainement le drapeau du Québec qui est très abîmé.

Sur les mâts de la mairie de Montréal-Nord, entre les drapeaux du Canada et de la Ville de Montréal, celui du Québec fait pâle figure. Seul un quart de ce symbole de la province est encore visible.

Le fleurdelisé de l’arrondissement est réduit au simple carré supérieur gauche, à une partie de la croix et à un maigre fil de tissu comme vestige du bas de l’étendard bleu et blanc. Au gré de l’usure et sous les attaques des rafales de vent, le drapeau s’est manifestement déchiré au point de n’être plus visible qu’en partie devant ce bâtiment officiel.

Légalement, l’administration n’est pas en tort puisque l’ordre protocolaire requis par le règlement 318.1 de la Loi sur les cités et villes est respecté. Le symbole du Québec se trouve effectivement entre l’unifolié et la croix rouge sur fond blanc de la Ville de Montréal. L’état de dégradation est toutefois inhabituel.

«Il s’est abîmé prématurément et on ne s’en est pas rendu compte. On fait des vérifications régulières, mais celui-ci est assez récent, donc il avait échappé à notre vigilance», explique un membre du service des communications de l’arrondissement.

Ce dernier indique aussi que les drapeaux sont habituellement remplacés à intervalles réguliers et qu’un nouveau fleurdelisé a été commandé. L’arrondissement promet de hisser la bannière neuve dès sa réception, mais n’a pas été en mesure d’indiquer quand celle-ci devrait arriver.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!