Youri Nabbad - Le Guide de Montréal-Nord Paule Robitaille sera la candidate du PLQ pour la circonscription de Bourassa-Sauvé.

L’identité de la candidate libérale pour la circonscription du nord de Montréal est désormais connue. Il s’agit de Paule Robitaille, ancienne journaliste de Radio-Canada.

Au cours d’un point de presse tenu vendredi en présence de Philippe Couillard, Rita de Santis a donc passé le flambeau. L’actuelle députée ne briguera pas de troisième mandat aux élections générales du 1er octobre, pour des raisons d’ordre familial.

«J’ai occupé ce poste avec beaucoup de fierté et beaucoup de passion», a-t-elle déclaré.

Après avoir rappelé son bilan de députée, en insistant notamment sur ses engagements en faveur de la diversité, Rita de Santis a témoigné tout son soutien à Paule Robitaille pour la campagne à venir.

«Je l’appuie pleinement et je la soutiens sans aucune réserve, affirme-t-elle. Je lui souhaite la meilleure chance.»

Du journalisme à la politique

Après avoir rendu hommage à Rita de Santis, le premier ministre, Philippe Couillard, a pris la parole pour introduire Paule Robitaille, novice en politique, mais déjà bien connue du secteur médiatique, elle-même journaliste par le passé.

En soulignant les rencontres et entrevues de l’ex-journaliste avec plusieurs hauts dirigeants mondiaux, le premier ministre a tenu à écarter les éventuels doutes qui pourraient exister concernant l’inexpérience de Mme Robitaille.

«Ce n’est pas évident de côtoyer des hauts dirigeants, assure Philippe Couillard. Je pense que son expérience de journaliste internationale lui offre une crédibilité.»

« C’est une femme ambitieuse, qui a envie de relever de nombreux défis» –Philippe Couillard, à propos de Paule Robitaille.

Un château fort libéral

Perdre la circonscription électorale de Bourassa-Sauvé, acquise aux libéraux depuis sa création en 2001, serait évidemment un échec pour le PLQ. Pour remporter l’élection, Paule Robitaille entend valoriser son passage à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, pour répondre aux questions posées par la diversité dans le comté.

«Je suis persuadé que l’immigration est un enjeu clé pour le Québec, et je connais bien ces questions, remarque-t-elle. À Bourassa-Sauvé nous avons un des plus beaux exemples de diversité de la province, avec la présence d’une dizaine de nationalités différentes qui témoignent d’un formidable vivre-ensemble.»

La communauté haïtienne étant très présente à Montréal-Nord, Paule Robitaille a tenté l’opération séduction, en lançant quelques mots en créole.

«J’ai beaucoup voyagé, j’ai notamment été correspondante en Amérique Latine. Mais mon vrai coup de cœur a été pour Haïti, je suis tombé en amour », soutient-elle.

Début de la campagne le 23 août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!