Gracieuseté Des professeurs et des élèves se sont impliqués dans l'aménagement de la ruelle verte Charleroi, en bordure des écoles Saint-Vincent-Marie et Pierre-de-Coubertin.

Après les deux ruelles vertes déjà dévoilées l’an passé, Montréal-Nord a en a présenté quatre nouvelles. L’objectif est de créer des espaces de vie accueillants pour les résidents.

Les ruelles Sainte-Gertrude, Saint-Michel, Castille et Charleroi font donc leur apparition au sein de l’arrondissement. Elles ont été inaugurées samedi 18 août par la mairesse Christine Black en compagnie des partenaires du projet et de quelques citoyens. Soutenus par l’arrondissement, l’OBNL Soverdi et la coopérative solidaire Éco-Nord, ces espaces verts semblent déjà faire l’unanimité.

« Les habitants sont vraiment très heureux de cette initiative, explique Manon Wolfarth, chargée de projet chez Éco-Nord. Ils se sont impliqués à fond dès le début du processus ».

Les citoyens intéressés ont notamment formé des comités d’habitants, chargés de cibler les endroits potentiels pour accueillir les ruelles vertes. Ils ont ensuite participé entièrement à leur création, en aidant à l’aménagement urbain en compagnie de Soverdi, ou en participant au nettoyage et à la plantation de la végétation.

« Nous voulions vraiment faire participer activement les habitants, car c’est pour eux qu’on a instauré ces ruelles, assure Julie Demers, directrice de la coopérative solidaire Éco-Nord. Ces espaces leur appartiennent désormais. »

Des installations telles que des tables de pique-nique ont été installées, dans le but d’accueillir des fêtes de quartier ou des ventes-débarras. Les citoyens sont inviter à bonifier leur ruelle comme bon leur semble. Ils pourront planter des fruits et légumes, cueillir des fines herbes, ou simplement s’y promener.

Un objectif de lien social

Au-delà de l’aspect environnemental, avec notamment la lutte contre les îlots de chaleur, les ruelles vertes ont avant tout pour but de favoriser la rencontre entre les habitants.

« Cela contribue à créer une dynamique de quartier, assure Julie Demers. La plus grande fierté, c’est de voir des voisins qui ne se parlaient pas auparavant se rencontrer au sein de ces ruelles.»

Le cas de la ruelle Charleroi est parlant : située à côté des écoles Saint-Vincent Marie et Pierre-de-Coubertin, une fête de la rentrée sera organisée collectivement par les deux établissements au sein de l’allée.

« C’est la première fois qu’on organise cet évènement avec l’autre école, reconnait Fanny Gendron, institutrice à l’école Saint-Vincent Marie. En plus de créer un espace vert pour des élèves qui n’en ont pas forcément l’habitude, cette ruelle favorise la connexion avec Pierre-de-Coubertin, chose très rare. »

Mises en place dans d’autres arrondissements, tels que Rosement, Villeray, ou le Plateau Mont-Royal, les ruelles vertes sont un succès, de l’avis des élus et citoyens y résidant. Montréal-Nord leur a consacré un budget de 300 000$ sur trois ans, dans le cadre du Programme triennal d’immobilisation 2017-2019.

« La participation active des citoyennes et citoyens démontre leur enthousiasme à voir leur environnement immédiat à devenir plus vert, plus fleuri et plus accueillant », s’est félicité la mairesse Christine Black lors de l’inauguration des ruelles.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!