Simon Mauvieux/Métro Le Marché Bon Accueil, déjà implanté à Saint-Henri, attend son magasin à Montréal-Nord.

Le marché Bon Accueil de Montréal-Nord devait ouvrir ses portes courant septembre. Il devrait finalement voir le jour aux alentours de la fin de l’année.

Samuel Watts, directeur général de la Mission Bon Accueil qui gère le projet, l’assure, un marché sera inauguré à Montréal-Nord.

«Il va ouvrir, c’est sûr. Je pense être en mesure de donner une date officielle vers la fin du mois de septembre», affirme-t-il.

Initialement, l’ouverture du marché Bon Accueil était fixée au mois de septembre. L’installation était prévue sur l’avenue de l’Archevêque, dans l’ancien local de la Société Saint-Vincent-de-Paul. Mais selon les dires de M.Watts, il y a eu quelques imprévus au niveau des locaux, empêchant d’ouvrir le marché dans les délais impartis. Le directeur de la Mission Bon accueille précise en outre qu’étant en processus de négociation, il ne peut pas en dire plus sur l’emplacement exact du futur local.

«Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes en train d’évaluer deux locaux. Avec la demande existante à Montréal -Nord nous allons nous tourner vers l’endroit qui répondra le plus à notre besoin d’espace », souligne le directeur.

Mettre tout le monde à la même enseigne

Il existe déjà un marché Bon Accueil sur l’île de Montréal, dans le quartier de Saint-Henri. Le concept est celui d’une banque alimentaire gratuite pour les plus démunis, prenant la forme d’une épicerie. Pour pouvoir venir y magasiner, un rendez-vous doit également être pris pour fixer le jour où ils viendront faire leurs courses.

«En théorie en effet, il faut prendre rendez-vous pour éviter des files d’attente trop longues, explique M.Watts. Mais on ne refuse jamais des personnes qui ont vraiment faim, rendez-vous ou non. L’objectif reste avant tout de venir en aide aux personnes dans le besoin.»

Au sein de ce marché, tout est fait pour que les personnes fassent leurs emplettes comme ils le feraient dans une épicerie classique. Ils peuvent déambuler dans les allées, remplir leur panier, et passer à la caisse où ils scanneront leurs articles gratuits à des fins d’inventaire. Ici, on préfère d’ailleurs parler de clients plutôt que de bénéficiaires.

«On cherche à donner de la dignité à ces personnes pour qu’ils aient une véritable expérience de marché, plutôt que de leur distribuer une boite de denrées quelconque. On souhaite à les mettre à la même enseigne que tout le monde », poursuit M. Watts.

Une ouverture attendue à Montréal-Nord

L’idée d’une implantation dans l’arrondissement a germé après avoir constaté le nombre de Nord-Montréalais venant magasiner au marché de Saint-Henri.

«Nous avons plus de 2000 clients qui proviennent de Montréal-Nord, constate Samuel Watts. Ils représentent 15% de nos clients. La demande est malheureusement très forte ici.»

De son côté, et malgré le retard pris dans l’inauguration, l’arrondissement se félicite d’un tel projet initié sur son territoire.

« L’administration municipale appuie totalement l’implantation du marché Bon Accueil à Montréal-Nord. Il répond à une réelle nécessité», explique Guy Bédard chef de division Loisirs et développement social au sein de l’arrondissement.

Le magasin devrait voir le jour entre la fin de l’année et le début de l’année prochaine. La Mission Bon Accueil espère pouvoir communiquer plus amplement sur le sujet dès que la situation se sera clarifiée.

«Si ça ne tenait qu’à moi, le magasin serait déjà ouvert», assure Samuel Watts.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!