Youri Nabbad Actuellement, la piste cyclable sépare le chemin piéton, longeant la rivière, et le reste du parc, entraînant parfois des collisions entre cyclistes et marcheurs.

Montréal-Nord veut transformer la piste cyclable du parc Aimé-Léonard. Dans son état actuel, la piste oblige les piétons à la traverser pour se rendre d’un point à l’autre du parc, créant des situations de danger avec les cyclistes.

«La dernière fois, j’ai failli percuter une dame qui a décidé de traverser au dernier moment», souligne Julie Mailhiot, cycliste empruntant fréquemment la piste du parc. Pour cette résidente de Montréal-Nord, si les deux chemins piétons et cyclistes sont bien délimités, des situations dangereuses subsistent malgré tout entre les usagers.

«Il y a constamment des piétons sur la piste cyclable, affirme-t-elle. Le phénomène s’est amplifié depuis que le parc Aimé-Léonard propose des activités nautiques, qui attirent de plus en plus de gens. C’est une bonne chose, mais la cohabitation est rendue plus difficile entre marcheurs et cyclistes.»

Actuellement, la piste cyclable est située entre le chemin piéton, qui longe la rivière des prairies, et le cœur du parc, où se situent les activités. L’accès aux berges est difficile, car pour s’y rendre, les piétons sont obligés de traverser la piste cyclable. Christine, qui a résidé de longues années à côté du Parc Aimé-Léonard, a d’ailleurs été témoin à plusieurs reprises de collisions sur la piste.

«Souvent, les enfants courent sur la piste cyclable, entraînant des accidents ou obligeant les cyclistes à freiner brusquement, explique-t-elle. Il devrait y avoir des arbustes ou une clôture afin de créer une sorte de barrière avec la piste piétonne.»

Pour remédier à cette situation dangereuse, l’arrondissement de Montréal-Nord va réaliser des travaux de réaménagement sur la piste cyclable.

«Les élus examinent la façon de revoir le trajet afin de diminuer les croisements entre piétons et cyclistes», affirme Daniel Bussières, responsable des communications pour l’arrondissement de Montréal-Nord.

Feu vert de la ville-centre pour mener les travaux

Lors du dernier conseil municipal en date du 22 octobre, la Ville de Montréal a autorisé l’arrondissement de Montréal-Nord à procéder lui-même aux travaux sur la piste cyclable. La piste est en effet située sur une artère relevant de la juridiction de la ville-centre.

«Nous avons rapidement obtenu cette autorisation, alors qu’habituellement cela prend plus de temps, explique la mairesse Christine Black. C’est une bonne nouvelle, car ça va nous octroyer plus de souplesse afin de mener ces travaux que nous estimons comme étant majeurs.»

Si l’appel d’offre n’a pas encore été officiellement lancé, la mairesse l’affirme, les travaux seront terminés d’ici l’été prochain.

«C’est l’échéancier que l’on se donne, soutient-t-elle. Pour l’instant, nous sommes toujours en réflexion sur le tracé final, mais une présentation sera faite dans les jours qui vont arriver.»

Selon une première esquisse, les travaux devraient concerner le nord de la rue Pigeon et le côté ouest du parc, pour déboucher sur le boulevard Gouin au coin de l’avenue Hénault.

«Ce n’est qu’une première proposition, admet la mairesse. Je sais qu’il y a notamment certaines inquiétudes des résidents de la rue Pigeon. Nous devons encore consulter afin d’amener le meilleur projet qui soit.»

Le coût des travaux est estimé à 120 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!