AFP Depuis l'été 2017, le Québec connait une importante vague migratoire. Environ 3000 nouveaux arrivants se sont installés à Montréal-Nord depuis cette période.

La Table de quartier de Montréal-Nord penche actuellement sur un nouvel organisme pivot d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants. Le projet a été retenu par la ville-centre pour intégrer le mouvement Je fais Mtl.

«Ce sera un bâtiment facilement identifiable dans Montréal-Nord, où les nouveaux arrivants pourront aisément se diriger, explique Claudine Cyr, agent de développement en immigration à la Table de quartier. Les personnes seront accueillies par des conseillers spécialisés.»

La future structure devrait voir le jour au printemps 2019. Si aucun lieu n’a pour l’heure été défini, l’objectif est clair : accueillir, accompagner, et aider les personnes nouvelles arrivantes dans leurs démarches administratives, même si actuellement, cinq organisations de Montréal-Nord proposent déjà ce type de services.

«Aucune d’entre elles n’a comme mandat principal l’accueil, l’accompagnement et l’intégration, souligne Claudine Cyr. L’organisme sera le point de départ pour toutes les personnes nouvelles arrivantes. Elle seront par la suite redirigées vers les différents services déjà existants de l’arrondissement.»

Pour Guillaume André, directeur du Centre communautaire multi-ethnique de Montréal-Nord, ce projet permettra une meilleure coordination afin notamment d’éviter les dédoublements.

«Pour l’instant, nous sommes parfois 4 ou 5 organismes à adresser simultanément une demande de subvention au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Intégration, explique-t-il. Cela crée de la confusion. Désormais, toutes les demandes transiteront par ce nouvel organisme.»

Cela répond à la demande du ministère, qui demandait à Montréal-Nord de se doter d’un organisme porteur.

Un projet encouragé par la Ville
Ce projet, qui porte le nom de «Bienvenue à Montréal-Nord», a été choisi pour intégrer le mouvement Je fais Mtl le 16 novembre dernier. Ce mouvement rattaché à la ville-centre vise à promouvoir des projets novateurs à visée sociale, culturelle ou économique. Celui de la Table de quartier a été retenu en compagnie de 49 autres, parmi plus de 250 candidatures.

«C’est un projet important, car il répond à un réel besoin ici, explique Claudine Cyr. Montréal-Nord a connu une grosse vague de demandeurs d’asile en 2017, mais les nouveaux arrivants continuent d’arriver en permanence. Il faut être en mesure de les aider pendant leur demande d’asile, qui dure en moyenne 21 mois.»

Toutefois, le projet se heurterait actuellement à un obstacle de taille : le financement.

«Nous sommes toujours en recherche de fonds, admet Mme Cyr. Je fais Mtl n’apporte pas de subventions mais promet d’amener une grosse visibilité.»

Selon Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial de la Ville de Montréal, le mouvement Je fais Mtl a permis à quelques 200  projets de se concrétiser depuis son lancement en 2014.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!