Photo: Hugo Lemay La vitre cassée de cet abribus a mis quelques semaines à être remplacée. Les vitres de ces installations sont le plus souvent égratignées, taguées et les usagers peinent à voir au travers.
La Société de transport de Montréal (STM) désire remplacer son parc d’abribus par un modèle plus moderne, au cours des prochaines années. Elle veut ainsi améliorer la qualité des services et accroître le sentiment de sécurité auprès des citoyens.

Dans le même ordre d’idée, Collectif Média, qui gère les abribus, prévoit augmenter la fréquence du nettoyage, des réparations, du déneigement et de l’enlèvement de graffitis selon les normes de l’arrondissement.

Afin de signer une entente avec la STM, les élus du conseil d’arrondissement voteront donc un règlement sur l’occupation du domaine public relatif aux abribus lors de la séance du conseil municipal de mai.

Affichage gratuit

Par le fait même, la STM signera une nouvelle entente avec l’arrondissement afin de lui permettre d’utiliser 1,5 % de l’espace publicitaire total pour des publicités institutionnelles.

Ces espaces publicitaires pourront également être utilisés sans frais lors de situation d’urgence, notamment pour les avis d’ébullition et les opérations de déneigement.

La conclusion de cette entente permettra à l’arrondissement d’obtenir une plus grande visibilité auprès de la population et de rejoindre une plus grande partie de la population lors de situations d’urgence.

Cette opportunité ne se produit que très rarement puisque le dernier contrat signé entre la Ville de Montréal et la STM est daté du 1er mars 1990 et s’est terminé en octobre 2012. La prochaine entente devrait d’ailleurs se terminer en octobre 2032.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!