C’est dans un esprit d’échange et de fête que s’est déroulé le Marché public festif à l’Îlot Pelletier, samedi dernier, dans le stationnement de l’École hôtelière Calixa-Lavallée. Les organisateurs, L’Accorderie de Montréal-Nord, Entre Parents, ÉPISOLE, Parole d’excluEs et le Regroupement Citoyen de l’Îlot Pelletier (RCIP) avaient donné rendez-vous aux citoyens de l’arrondissement autour du thème « L’alimentation est un droit, on se mobilise ! »

Pas moins de 200 personnes ont participé à l’évènement par cette belle journée ensoleillée et 125 transactions ont été comptabilisées au kiosque central de fruits et légumes. Animation pour enfants, musique, dégustation de courges, de maïs et de chocolat chaud ont aussi contribué à réchauffer l’atmosphère. Les visiteurs pouvaient aussi visiter les kiosques occupés par les organisateurs, ainsi que par Coup de pouce jeunesse, qui animait une activité bricolage auprès des jeunes sur le site et le CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord, qui faisait la promotion des saines habitudes de vie, notamment sur l’alimentation.

Pour l’occasion, des membres du Regroupement Citoyen de l’Îlot Pelletier (RCIP) sont allés à la rencontre de leurs voisins et concitoyens, afin d’échanger avec eux sur l’enjeu majeur que représente le droit à l’alimentation. Cela a donné lieu à de nombreuses discussions, réflexions et prises de conscience.

Les partenaires présents ont pu présenter aux visiteurs les initiatives collectives issues de la mobilisation citoyenne à Montréal Nord comme c’est le cas d’Entre Parents et de l’Accorderie avec leurs projets (groupe d’achat, activités cuisine) qui favorisent l’accès à des produits frais et de qualité au meilleur prix, ou ÉPISOLE qui a ouvert il y a deux ans les portes d’une épicerie solidaire et chaleureuse à Montréal Nord Est, ou encore le jardin communautaire du RCIP, tous des projets nés de la mobilisation et de l’implication citoyenne.

Selon l’Organisation des Nations Unies, « le droit à une alimentation adéquate est réalisé lorsque chaque homme, chaque femme et chaque enfant, seul ou en communauté avec autrui, ont accès à tout instant, physiquement et économiquement, à une alimentation adéquate ou aux moyens de se la procurer ». Nous constatons que, même ici à Montréal, ce droit n’est pas garanti pour tous. Bien que vécu individuellement dans les foyers, Parole d’excuEs croit que cette problématique est de nature collective et que les solutions pour la transformer sont aussi de nature collective.

Parole d’excluEs tient à souligner l’importance des nombreux partenaires et collaborateurs qui ont rendu possible la réussite de cet évènement. Outre ceux déjà mentionnés, on peut citer : la Direction de santé publique, l’Arrondissement Montréal-Nord, le Centre d’action Bénévole de Montréal-Nord, le Comité logement de Montréal-Nord, et Fruixi.

Source : Parole d’excluEs

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!