Avec une  douzaine de matchs à faire avant la conclusion de la saison régulière, Domenico Petrella, président de l’Arctic, a congédié son entraîneur chef, Lino Salvo, le 5 janvier dernier. Son successeur est Santino Pellegrino.

L’ancien joueur ayant déjà marqué plus de 52 buts dans la Ligue junior majeure du Québec était entraîneur des Dauphins d’Épinal dans la ligue Magnus de France depuis quatre ans.

Ayant appris qu’il avait démissionné de son boulot d’entraîneur à  Épinal et désormais de retour au Québec, Petrella en a profité pour réaliser la substitution.

«On avait besoin de changement, on est dernier au classement et l’intensité baissait de plus en plus. Salvo avait un très grand manque d’expérience comme entraîneur et il avait perdu son vestiaire. Plusieurs joueurs étaient très insatisfaits et étaient retournés chez eux», commente le président.

Ça tout de suite changé avec l’arrivée de Santino, les joueurs sont revenus et l’intensité a d’ailleurs augmenté dans les pratiques. On va maintenant bâtir avec lui dans le futur et là, pour l’instant, il va nous falloir gagner au moins la moitié de nos matchs si on veut espérer participer aux séries »

«C’est sûr qu’une équipe qui est en dernière place ce n’est pas facile, mais il y a des raisons pourquoi ça arrive. Les joueurs ne sont pas assez en forme. Il faut être plus en forme pour jouer trois périodes», lance le nouvel entraîneur.

«Là, on travaille fort et on revient avec un système plus simple. Je sais qu’avec seulement dix victoires, on baisse les bras plus facilement, mais il faut changer cette attitude. Avec une moyenne de buts alloués par match de 5,75, il faut s’améliorer drastiquement en défensive.» renchérit-il.

Après une longue carrière de joueur et d’entraîneur en Europe, l’homme de 47 ans, originaire de Saint-Léonard, est heureux de revenir dans son patelin. Sa carrière d’entraîneur-chef le passionne «J’adore travailler avec les joueurs, si je peux aider un joueur à s’améliorer avec mes connaissances, ça me rend heureux».

Le regard maintenant fixé sur les séries éliminatoires de ligue junior AAA, Pellegrino demeure optimiste face aux chances de son équipe d’y accéder « Il faut se persuader qu’on a une chance. Notre équipe a du potentiel, ce n’est pas notre vrai équipe qu’on a vue jusqu’à présent ».

Le président de l’Arctic, a également transigé le 10 janvier lors de la journée limite de transaction dans le circuit AAA. Il a acquis quatre nouveaux joueurs dont Samuel Benoit récemment rétrogradé des Saguenéens de Chicoutimi.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!