Un drame familial a causé tout un émoi cet après-midi à Montréal-Nord. Un homme a tué son frère avant de se suicider, tout cela devant des membres de sa famille qui ont dû être traités pour choc nerveux.

L’un des deux hommes décédés, qui habitait Laval, se serait présenté chez son frère qui habitait avec leur mère sur l’avenue Plaza, près de l’intersection de la rue Prieur, à Montréal-Nord. Sans qu’on sache pourquoi, ce dernier a abattu son frère aîné avant de se suicider avec la même arme à feu. La mère des deux hommes, âgée de 83 ans, aurait été témoin des événements.

« Il y avait d’autres membres de la famille qui se trouvaient à l’intérieur de l’appartement au  moment du drame, a confirmé l’agent Bergeron, de la Section des relations médias du SPVM. On parle de gens qui sont éprouvés par ce drame et qui sont traités présentement pour un choc nerveux. On s’explique mal ce qui se serait produit à l’intérieur de cet appartement, nos enquêteurs sont présents sur les lieux avec les gens de l’identité judiciaire afin de reconstituer la scène du crime et rencontrer, lorsque leur condition le permettra, les témoins de l’événement. »

Tout juste à l’extérieur du périmètre de sécurité érigé par les policiers, rue Prieur, des scènes déchirantes se déroulaient à mesure que d’autres membres de la famille des défunts se présentaient sur place. Le fils d’une des deux victimes, toutes deux dans la cinquantaine, était hors de lui et il a tenté de s’en prendre à certains représentants des médias.

Pour ajouter au drame, des voisins ont affirmé que l’homme qui a d’abord été abattu par son frère venait de perdre sa fille de 25 ans, laquelle avait été emportée par un cancer tout juste avant le jour de l’An.

Pas la ville que je connais

Une dame habitant près des lieux a affirmé au Guide être attristée par ce drame familial, mais aussi qu’elle craint l’image qui sera encore projetée dans les médias à propos de Montréal-Nord. « C’est un coin tranquille ici, ça fait 21 ans qui j’y habite. Je suis vraiment désolée, mais au-delà de ce que les gens vont continuer de penser de notre quartier, je peux dire que ce n’est pas la ville que je connais », a-t-elle tenu à spécifier.

Il s’agissait du deuxième meurtre de l’année 2013 à survenir sur le territoire de Montréal. Le premier, celui de Pamelan Jean, a aussi eu lieu à Montréal-Nord.  

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!