Les entrepreneurs en herbe de 16 à 35 ans des arrondissements de Montréal-Nord et d’Ahunstic Est sont conviés à participer à la 11e édition du concours en entreprenariat  »La passion d’entreprendre ». Au-delà des bourses totalisant 5000$, c’est l’accompagnement professionnel offert aux candidats par le Carrefour jeunesse-emploi Bourassa-Sauvé qui représenterait l’un des aspects les plus intéressants de ce concours.

C’est en présence de deux gagnants de l’édition 2011 que le concours a été lancé la semaine dernière. Karym Sathali, fondateur de la société AAA Gestion parasitaire et Gracia Sanon, propriétaire de Service de soins de santé à domicile Gracia inc., ont témoigné de l’appui qu’ils ont reçu dès qu’ils ont mis les pieds au CJE.     

« Je me suis présenté avec une idée en poche, j’étais sensibilisé par la problématique des punaises de lit. J’ai trouvé en M. Tombet-Moupegnou un mentor » a dit M. Sathali, un natif du quartier, à propos du responsable du concours.   

Même genre de discours du côté de l’autre co-président d’honneur de l’édition 2012 de  »La passion d’entreprendre ». « Je suis entré au CJE au printemps 2010 avec un bout de papier sur lequel était couchée une idée : prendre soin des personnes démunies. C’était à la suite du décès de mon père. Étant infirmier auxiliaire, j’avais de l’expérience dans le domaine de la santé mais pas en gestion. Ici, j’ai trouvé de l’appui et un encadrement, en plus de gagner le premier prix dans ma catégorie. Aujourd’hui, mon rêve est réalisé : je suis propriétaire de ma propre entreprise » a expliqué M. Sanon. 

Accompagnement professionnel

Les candidats au concours doivent être âgés de 16 à 35 ans et habiter Montréal-Nord, Ahunstic Est ou une autre localité à condition que leur projet soit réalisable dans l’un de ces deux arrondissements. Il est possible de déposer un projet dans deux catégories. Celle dédiée à la création d’entreprises vise la création de nouvelles entreprises ou celles démarrées depuis moins d’un an. L’autre, axée sur les projets à caractère entrepreneurial, s’adresse aux projets scolaires, sportifs, associatifs ou culturels qui permettent de développer des aptitudes en création et gestion d’entreprise.

Si les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 27 juillet prochain, Constantin Tombet-Moupegnou encourage à le faire bien avant. Ainsi, les candidats pourront profiter d’un accompagnement professionnel, personnalisé et de groupe, pour ce qui est des études de marché et la réalisation d’un plan d’affaires. « Cet accompagnement vaut mille fois les bourses que peuvent potentiellement remporter les participants, d’où l’importance de ne pas attendre la date limite de dépôt des candidatures » insiste M. Tombet-Moupegnou. Selon lui, la présente édition du concours a un caractère particulier vu le grand nombre de fermetures d’entreprises et la situation économique difficile.       

Le CJE Bourassa-Sauvé peut compter cette année sur le soutien financier, à hauteur de 3000$, des Caisses Desjardins de Montréal-Nord et du Sault-au-Récollet. Lors de l’édition 2011, 43 projets avaient été présentés au CJE et 20 avaient été retenus pour la finale. Le formulaire de participation peut être téléchargé sur le site Internet du Carrefour jeunesse-emploi Bourassa-Sauvé. (www.cjebourassasauve.com)

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!