Photo Archives – Arrondissement de Montréal-Nord) La requalification du boulevard Pie-IX fait partie des priorités. En 2016 seulement, 1,2 M$ seront investis.

Aménagement du secteur Pie-IX, réaménagement de la zone industrielle sud, études pour le futur complexe sportif: Montréal-Nord investira des dizaines de millions de dollars pour revitaliser l’arrondissement, peut-on constater à lecture du Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2016-2018, présenté lundi.

«Je suis en train de moderniser Montréal-Nord, lance le maire Gilles Deguire, d’entrée de jeu, en entrevue sur le sujet. L’arrondissement a besoin d’amour parce que la population a doublé en 40 ans, mais les infrastructures n’ont pas toujours suivi. Nous avons besoin de faire des mises aux normes», décrit-il.

Parmi les priorités pour l’année 2016, notons l’aménagement du boulevard Pie-IX. Outre les sommes investies par la ville-centre pour certains projets et par l’Agence métropolitaine de transport dans le cadre du SRB, l’arrondissement injectera, à lui seul, 3,4 M$ dans le boulevard Pie-IX pour les espaces publics, le mobilier urbain et les mesures environnementales.

«Nous voulons créer quelque chose pour éviter que les gens aient besoin d’aller à Laval ou au quartier DIX30 pour avoir une offre de qualité», dit le premier magistrat.

L’arrondissement a aussi la ferme intention de réaménager la zone industrielle sud, dès l’an prochain, en verdissant le secteur pour le rendre visuellement plus agréable.

L’aréna Fleury sera aussi mis aux normes en 2016-2017. Pour ce faire, l’arrondissement devra débourser 1,4 M$.

Le réaménagement complet, incluant l’installation de jeux d’eau, est également au menu pour le parc Aimé-Léonard, dès 2016.

«Je veux que monsieur et madame Tout-le-monde sortent de chez eux et soient fiers de leur milieu de vie. Si nous souhaitons garder nos familles, on doit améliorer leur environnement», affirme M. Deguire.

Le centre sportif: un futur legs
Le fameux projet de complexe sportif est aussi prioritaire pour Montréal-Nord.

Même si l’arrondissement est loin d’être fixé sur la forme que prendra ce projet, il continuera de mettre de l’argent en banque en attendant que la conception se fasse.

L’arrondissement a beau célébrer son centenaire, le maire avoue qu’il s’agit d’une «grande déception» que Montréal-Nord n’ait pas encore un centre sportif digne de ce nom.

«Nous n’avons pas d’endroit pour que les parents puissent initier leurs enfants à la baignade. Nous n’avons pas d’endroit où les personnes âgées peuvent faire de l’aquaforme», dit-il.

Pour remédier à cette situation, 500 000 $ seront investis dès 2016 pour les études préliminaires concernant la conception du projet dont la construction devrait débuter en 2019, dans le meilleur des scénarios.

«Lorsque je vais quitter, je veux que les pépines soient sur place», lance-t-il, avant de préciser qu’il n’a encore aucunement prévu de moment pour quitter son poste de maire.

Rappelons qu’au total, ce projet pourrait coûter jusqu’à 40 M$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!