Archives TC Media Gilles Deguire, ex-maire de l'arrondissement de Montréal-Nord.

Accusé d’agression sexuelle et d’attouchements sur une mineure, l’ex-maire de Montréal-Nord pourrait toucher une prime de départ de plus de 100 000 $.

Cette allocation est prévue par la loi provinciale sur le traitement des élus municipaux. Son montant est déterminé en fonction de la rémunération perçue par l’élu au cours des 12 derniers mois consécutifs qui précèdent sa démission. Elle ne peut cependant excéder le salaire total versé durant cette période.

Au 31 décembre 2015, selon des données fournies par la Ville, Gilles Deguire touchait 122 393 $, un chiffre qui comprenait les rémunérations de ses différentes fonctions, tels que conseiller de la Ville, maire d’arrondissement, membre du conseil d’agglomération ou encore président du Conseil consultatif d’urbanisme.

Il percevait également une allocation de dépense fixée, comme pour une grande majorité des élus de Montréal, à 15 976 $.

La Ville a précisé qu’elle serait tenue de respecter le cadre légal si M. Deguire, qui a donné sa démission au maire Coderre le 6 janvier en raison d’une enquête criminelle, en fait la demande, ce qui n’a pas encore été le cas.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!