Romain Schué / TC Media La paroisse Sainte-Gertrude n'est pas n'est pas encore à l'agonie selon l'archevêché.

L’archevêché de Montréal dit avoir conscience des problèmes financiers de la paroisse Sainte-Gertrude et soutenir l’initiative de l’église nord-montréalaise qui envisage de louer son presbytère.

«Il faut inciter les paroissiens à être solidaires de leur église sans qu’ils ne sentent pour autant avoir le poids de sa survie sur leurs épaules», explique Benoit Cardin, l’économe de l’archevêché, alors que l’église nord-montréalaise, la plus vieille de l’arrondissement, fait face à un déficit de plus de 16 000 $ en 2015.

«Si 300 personnes de la communauté donnent 50 $ supplémentaires par an, l’église ira mieux et cela entretiendrait la dynamique de la paroisse», reprend M. Cardin, qui envisage cependant d’un bon œil l’éventuelle location du presbytère.

«Cette solution permettrait de combler le déficit et d’assurer sa pérennité, assure-t-il avant de se montrer rassurant. L’avenir de cette paroisse n’est pas encore danger, il y a de pires situations dans Montréal. Elle est précaire, mais pas à l’agonie. Mais il faut continuer d’être proactif pour ne pas en arriver-là.»

L’archevêché prévoit d’étudier cette idée dans les prochains mois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!