Archives TC Media Un agent du pdq39 a été suspendu huit jours.

Un agent de police du poste de quartier 39 – au moment des faits – a été suspendu huit jours pour ne pas avoir utilisé son véhicule de patrouille «avec prudence et discernement». Un acte qui a provoqué un accident de circulation et des blessures légères à une autre conductrice.

Cet incident est survenu le 14 mai 2013 à Montréal-Nord. Membre de SPVM depuis août 2011, l’agent Frédérick Gendron était au volant de son véhicule de service, une Dodge Caravan.

Accompagné par un collègue, il se rendait vers 21h23 «en direction d’un parc où il y a un “feu de camp”» pour une demande d’assistance, comme l’indique un rapport rendu public.

Celui-ci précise que «le Code de priorité attribué pour cet appel est de 2».

Des dommages importants
Alors que le «temps est clair et la chaussée est sèche», le policier circule sur le boulevard Henri-Bourassa en direction de l’est. À l’intersection avec le boulevard Lacordaire, il accélère et passe de 12 km/h à «une vitesse allant de 28 à 39 km/h» avec les gyrophares et la sirène en fonction.

Au même moment, une Chevrolet Avéo quitte le boulevard Lacordaire pour se rendre sur le boulevard Henri-Bourassa. Alors que son feu de circulation est au vert, elle entre en collision avec le véhicule de police.

Ce dernier se retourne et les agents parviennent à s’extirper de la voiture qui est renversée sur le toit. Des «dommages matériels importants» ont été notés sur les deux véhicules.

L’agent suspendu est désolé
La conductrice de la Chevrolet Avéo a subi «des blessures légères» alors que les deux agents ont été mis en arrêt de travail du 6 au 19 juin 2013.

L’agent concerné, qui se dit «sincèrement désolé» a reconnu «avoir commis l’inconduite qui lui est reprochée». Il «reconnaît qu’il n’a pas pris les précautions nécessaires, au moment de traverser l’intersection où est survenu l’accident.»

«Considérant la gravité de la faute et la reconnaissance de responsabilité», il écope d’une suspension sans traitement de huit jours ouvrables.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!