(Photo collaboration spéciale) La rivière des Prairies borde Montréal-Nord

Montréal-Nord est le nom qu’a adopté la municipalité de la paroisse le 5 mars 1915.

Montréal-Nord est bordée par la rivière des Prairies au nord et la voie ferrée du Canadien National au sud, par J-J Gagnier à l’ouest et le boulevard Albert-Hudon à l’est. Les terres ont été abandonnées au profit du développement urbain, surtout résidentiel. Sa population a compté près de 97 000 personnes dans les années 1980. Selon les dernières données, Montréal-Nord a actuellement une population de 85 900 habitants (2008). En plus de Québécois d’origine, elle abrite aussi une communauté haïtienne grandissante, ainsi qu’une importante communauté nord-africaine (algérienne et marocaine), italienne et latino-américaine.

Depuis le 1er janvier 2002, Montréal-Nord est un arrondissement de la grande Ville de Montréal. Son histoire remonte pourtant au 5 mars 1915, date de la fondation de la Ville de Montréal-Nord.

C’est d’abord à quelques pas de Montréal-Nord, au Sault, que fut célébrée la première messe en terre canadienne, le 24 juin 1615, à la demande de Champlain. Le territoire de Montréal-Nord était compris entre les lots 1 à 126 du cadastre de la paroisse du Sault-au-Récollet, propriété des Sulpiciens située en bordure de la rivière des Prairies. C’est en concédant plusieurs de leurs terres aux colons que les Sulpiciens ont donné naissance à de nombreux villages et villes, dont celle de Montréal-Nord. C’est d’ailleurs le dernier maire de la municipalité du Sault-au-Récollet, Joseph Boyer, qui est devenu le premier maire de Montréal-Nord.

Depuis sa fondation, l’arrondissement a évolué et mis en valeur plusieurs de ses atouts naturels. Outre sa fenêtre exceptionnelle sur la rivière des Prairies, le parcours riverain de l’arrondissement comporte une piste cyclable qui traverse en partie la section nord de l’île. Presque la moitié des berges de la rivière est aménagée à des fins de parcs et d’espaces verts. Au total, le territoire de Montréal-Nord renferme plus de 20 parcs et une trentaine d’espaces verts dans lesquels on retrouve de nombreux équipements communautaires et de loisirs.

L’arrondissement de Montréal-Nord conserve aussi plusieurs exemples architecturaux de son passé. Quelques belles maisons centenaires s’échelonnent le long du boulevard Gouin, au cœur du secteur qui témoigne d’un passé villageois. On y dénombre plusieurs secteurs commerciaux d’importance dont le boulevard Henri-Bourassa de Salk à Rolland, le boulevard Pie-IX, le boulevard Léger de Lacordaire à Langelier, la rue Charleroi et plusieurs autres aires commerciales de moindre importance. On y dénombre également trois centres commerciaux la Place Bourassa, le Carrefour Forest et le centre commercial Léger-Langelier. Montréal-Nord peut compter également sur la proximité de l’eau où l’on dénombre plusieurs parcs dont une grande aire de plaisance qui va du parc Aimé-Léonard au pont Pie-IX et un autre allant de Saint-Vital à l’entrée du parc nature de la Visitation

Montréal-Nord fut fusionnée à la ville de Montréal le 1er janvier 2002.

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!