Le nord-ouest de Montréal a été durement touché par des inondations, mercredi. Plusieurs secteurs de Pierrefonds-Roxboro et Ahuntsic-Cartierville sont affectés alors que les résidents de plusieurs rues à L’Île-Bizard pourraient bientôt être évacués.

Mercredi avant-midi, environ 55 pompiers du Service de sécurité incendies de Montréal (SIIM) étaient à pied d’œuvre et une trentaine de résidences avaient été évacuées dans les trois arrondissements concernés.

Les pompiers faisaient du porte à porte pour identifier des problématiques et décidaient d’évacuer les résidents, notamment lorsque l’eau montait à proximité du panneau électrique de leurs résidences.

Alors qu’Environnement Canada prévoit des précipitations de plus de 20 millimètres de vendredi à dimanche, le maire d’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios (Jim) Beis, trouve la situation préoccupante.

«On est en train d’analyser ce qui peut arriver avec la pluie qui s’en vient. On est en constante communication avec la sécurité civile de Montréal. Depuis quelques semaines, on a travaillé très fort pour distribuer les sacs de sable et créer des digues pour essayer de contenir la rivière», indique M. Beis.

«On a déjà distribué de 2000 à 3000 sacs de sable» – Dimitrios (Jim) Beis

Visionnez le point de presse du SIIM et de M. Beis, effectué mercredi avant-midi sur la rue De Gaulle, à Pierrefonds:

Stéphanie Sabbagh habite sur la rue De Gaulle à Pierrefonds, où le niveau de l’eau a monté jusqu’à 21 pouces. Elle affirme avoir été réveillée par les cris de ses voisins vers 2h, mercredi matin.

«Je ne pensais pas que c’était mes voisins, mais bien des gens saouls. J’allais sortir pour leur dire de se taire, mais j’ai vu l’eau partout, dans le parc. La rue était déjà couverte d’eau. Il reste cinq centimètres avant que ça ne déborde de mon sous-sol à mon premier étage. Je fais de mon mieux pour monter tout ce que je peux aussi haut que possible», indique-t-elle.

Évacuée par les pompiers cette nuit, cette dernière habite présentement chez ses parents.

L’Île-Bizard
À L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève, le maire Normand Marinacci a indiqué, dans un vidéo Facebook, que les prévisions laissent entrevoir des hausses additionnelles du niveau d’eau au cours des prochains jours.

«En raison des hausses additionnelles prévues d’ici vendredi, les résidents sont invités à se préparer à évacuer leur domicile. Un centre d’hébergement se met en place par l’arrondissement au centre socioculturel sur la rue de l’Église», fait-il savoir.

Selon lui, les rues principalement touchées sont l’Île Mercier, les rues Jean-Yves, Paquin, Roy, Dupont et autres rues avoisinantes. Dans les rues touchées, l’arrondissement demande aux résidents de ne plus utiliser leur véhicule.

Pour de l’aide immédiate, les citoyens sont invités à communiquer avec la sécurité publique.au 514 206-8958. Une vigie 24 heures sur 24 est en place jusqu’à nouvel ordre.

Un service de navette est disponible sur demande.

Cartierville
Plusieurs rues de Cartierville ont aussi été touchées par la crue des eaux de la rivière des Prairies.

Les résidences situées au bout des rues Olivier, Cousineau et Notre-Dame-des-Anges ont été affectées.

La ville a dépêché un chargement important de sacs pour aider au contrôle du débit alors que les pompiers ont déployé des digues. Des mesures qui sont arrivées un peu en retard pour une dizaine de maisons dont les sous-sols étaient déjà inondés mercredi matin.

Visionnez la distribution des sacs de sable dans Cartierville:

Lachine & Dorval
La pluie qui s’est abattue sur la métropole au cours des derniers jours a aussi entraîné des débordements du lac Saint-Louis, notamment à Lachine. Bien qu’aucune inondation majeure n’ait été signalée, le niveau d’eau élevé a causé des problèmes dans certains secteurs, notamment près du parc Stoney Point.

«Ça fait au moins 25 ans qu’on n’a pas vu ça», lance Peter Marshall, les pieds dans l’eau, montrant une partie du terrain complètement submergée.

L’employé de Promotion Marine, qui entrepose du matériel dans un garage du boulevard Saint-Joseph voisin du parc des Saules, tente d’évacuer l’eau qui s’est accumulée dans la bâtisse.

La situation pourrait se détériorer avec les prévisions météo de la fin de semaine.

«Le niveau a monté d’au moins un pied en fin de semaine. J’ai installé deux pompes, mais ça n’a rien donné», explique-t-il.

M. Marshall a donc tenté de limiter les dégâts. «J’ai dégagé le sol du garage et mis les objets plus haut.»

Prévisions
Les Montréalais doivent s’attendre à recevoir de 20 à 30 mm de pluie au cours du week-end, selon Environnement Canada.

«Il n’y a pas de système majeur prévu la semaine prochaine. On parle plutôt de précipitations régulières aux deux jours. Ce n’est pas le scénario idéal, mais ce n’est pas le pire», explique le météorologue, Jean-Philippe Bégin.

Avec la pluie qui tombera dans les prochains jours, la moyenne mensuelle de mai pourrait être atteinte en seulement une semaine. «La normale est d’environ 81 mm et on a déjà reçu 37 mm de pluie», précise M. Bégin.

En cas d’inondation, les citoyens sont invités à communiquer avec les services d’urgence au 911.

Écrit en collaboration avec Maryline Demers et Amine Esseghir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!