Archives TC Media Daniel Germain, fondateur du Club des petits déjeuner du Québec.

50 nouvelles écoles primaires montréalaises, dont au moins une dans le quartier Cloverdale à Pierrefonds-Roxboro, bénéficieront des services du Club des petits déjeuners, d’ici juin 2017, grâce à une contribution financière de 2,3 M$ de la Ville de Montréal.

Déjà actif dans 34 écoles sur l’île de Montréal, l’organisme s’engage à ouvrir 50 nouveaux clubs dans des établissements scolaires de Lachine, Verdun, Montréal-Nord, Hochelaga-Maisonneuve, Saint-Michel, Parc-Extension, Petite-Bourgogne, Pierrefonds-Roxboro et Côte-des-Neiges.

Les noms des écoles qui pourront en bénéficier ne sont toutefois pas encore connus.

«Nous avons encore un an pour analyser la chose, en prenant en considération la cote de défavorisation des écoles, mentionne Elsa Vilarinho, directrice des communications du Club des petits déjeuners. D’ici la rentrée scolaire de 2017, les noms seront dévoilés».

Pour rendre le service possible dans autant d’institutions, le Club des petits déjeuners devra réviser et agrandir sa liste de bénévoles.

«Certains de nos bénévoles déjà actifs donnent un coup de main une ou deux fois par semaine. Nous allons voir s’ils souhaitent s’engager davantage. Sinon, c’est certain que nous devrons faire des activités de recrutement», souligne Mme Vilarinho.

Au Canada, le Club des petits déjeuners compte 11 500 bénévoles. Au Québec seulement, on en dénombre un peu plus de 3000.

Montréal appuie
Lors de la séance du comité exécutif du 17 août dernier, la Ville a décidé d’accorder un soutien financier maximal de 2 334 080$ au Club des petits déjeuners du Canada, pour la réalisation du projet «Nourrir les enfants de Montréal».

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Politique de l’enfant annoncé en juin dernier.

«Les enfants sont la priorité de mon administration et je suis fier de participer à la création d’un mouvement favorable à l’enfance à Montréal, afin que les enfants d’ici grandissent dans les meilleures conditions possible», a déclaré le maire Denis Coderre.

«C’est un soutien financier important. Le Club des petits déjeuners a pour mission que le plus grand nombre possible d’enfants ait accès à un environnement stimulant favorisant leur développement, notamment au niveau alimentaire. Ce soutien financier permettra au Club des petits déjeuners de réaliser sur une plus grande échelle leur mission auprès de la jeunesse montréalaise», a soutenu Érika Duchesne, conseillère de Ville pour le district du Vieux-Rosemont et responsable de la Politique de l’enfant.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!