TC Media/Félix O. J. Fournier Les individus ont barricadé les deux agents de Garda dans un édifice, avant de s'emparer d'une somme d'argent indéterminée à l'intérieur du camion, et s'enfuir.

L’un des deux suspects impliqués dans le spectaculaire vol d’un camion blindé de la firme GardaWorld le 21 octobre à Pointe-Claire a été formellement accusé lundi au palais de justice de Montréal.

Joseph Evrard, 54 ans, a plaidé non coupable aux huit chefs d’accusation en lien avec le vol de vendredi.

Evrard est accusé de deux vols qualifiés, deux séquestrations, d’avoir été masqué dans le but de commettre un acte criminel, de méfait, de vol d’une grue mécanique et de possession de la somme de 17630$, sachant que cette somme avait été obtenue de façon illégale.

Vol similaire

Le récidiviste a plusieurs antécédents en semblable matière.

Son avocat, Me Alan Guttman, l’avait d’ailleurs défendu en 2006, en lien avec le vol d’un camion blindé au centre d’achat Dorval en 2001.

Pour commettre son larcin, l’accusé avait alors utilisé une torche pour éventrer le camion.

Joseph Evrard avait été acquitté devant jury et  la cause fut portée en appel où un nouveau procès fut ordonné.

L’affaire s’était réglée avec une entente d’une peine d’un jour de prison, compte tenu du temps passé en détention préventive par l’accusé.

Evrard restait détenu jusqu’à mardi où il subira son enquête sur remise en liberté.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus