Les Lions et Mustangs du North Shore, qui sont respectivement champions provinciaux de football bantam et midget AAA, auront l’occasion de défendre leurs titres le 13 novembre prochain. Les deux équipes de l’Ouest-de-l’Île ont défait leurs adversaires lors de demi-finales à sens unique en fin de semaine.

Lions et Mustangs affrontaient tous deux les représentants de Boucherville, les Grizzlis. Alors que les Lions ont blanchi leurs opposants 36-0 samedi à Pierrefonds, les Mustangs ont défait les Grizzlis midget par la marque de 42-13 le lendemain à Dollard-des-Ormeaux.

Saison parfaite
Les Lions, qui en sont à leur 50e saison cette année, ont jusqu’ici compilé une fiche parfaite en Ligue de football bantam du Québec (LFBQ). En 10 rencontres de saison régulière et deux matchs éliminatoires, ils n’ont accordé que 52 points, ce qui leur vaut une moyenne de moins d’un touché accordé par partie.

Le 3 septembre, les Grizzlis leur avaient toutefois fourni une opposition digne de mention.

Boucherville avait pu se forger une avance de 21-7 au troisième quart avant de s’incliner 36-21. La demi-finale s’annonçait donc relevée samedi après-midi à l’école secondaire Riverdale.

Les Lions se sont cependant imposés rapidement, marquant un touché sur leur premier jeu offensif. Avant la demie, ils menaient par 15-0, le botteur Anton Neusu s’étant même permis de marquer un point à l’aide d’un impressionnant botté d’envoi de plus de 50 verges. Les Lions ont ajouté 21 points en deuxième demie.

«Malgré le score, ça n’a pas été facile. Boucherville n’a jamais lâché. C’était seulement 15-0 à la demie et le match n’était pas fini, indique l’entraîneur-chef, Terry White. Mais ça a été notre meilleur match de l’année, autant à l’offensive qu’à la défensive. Tout a bien fonctionné».

Dans la victoire, le receveur et demi défensif Bradly Parent s’est démarqué, obtenant deux interceptions, dont une menant à un touché défensif en plus d’ajouter un autre majeur une longue réception de passe en début de match.

White a également vanté la performance du porteur de ballon et ailier défensif Sonny Létourneau qui a inscrit un touché en plus de s’illustrer en défensive.

Les Lions tenteront de s’imposer comme champions provinciaux de première division pour une 37e fois dimanche, à 11h30, au stade Hébert de Saint-Léonard. Ils y affronteront les Packers de Greenfield Park, auteurs d’une fiche de 8-2 en saison régulière.

Même si les Packers ont donné du fil à retordre aux Lions plus tôt cette saison, White se dit confiant de pouvoir obtenir la victoire. Le North Shore l’a emporté de justesse 12-7 le 30 septembre, grâce à un touché inscrit dans la dernière minute de jeu du match.

«Pour gagner dimanche, il faut que notre offensive joue un match sans erreurs. La dernière fois, on a échappé le ballon et on a subi des interceptions», fait valoir White.

Mustangs
L’offensive des Mustangs, qui a engrangé 364 points en 10 matchs de saison régulière, un sommet dans la Ligue de football midget du Québec (LFMQ), a mis du temps à se mettre en marche dimanche contre Boucherville.

Troisièmes au classement de la saison régulière, les Grizzlis menaient 3-0 à la fin du premier quart. Les Mustangs ont toutefois pris les choses en main par la suite, se forgeant une avance de 20-6 avant la demie et ajoutant 22 points au troisième quart.

«Ça a été presque une reprise du match qu’on avait joué contre eux en saison régulière. On les avait battus 41-10. On a été, une fois de plus, longs à s’inscrire au pointage. On a commencé à bouger un peu avant la mi-temps et on a fini le travail en deuxième demie», raconte l’entraîneur-chef, Jason Jourdenais.

Revanche
Auteurs d’une fiche parfaite de 13-0 l’an dernier, les Mustangs n’ont subi la défaite qu’une seule fois en 2016. Le 14 octobre, ils se sont inclinés de justesse 23-21 contre les Wildcats de Laurentides-Lanaudière.

Le North Shore a rendez-vous contre ces mêmes Wildcats dimanche prochain, à 14h.

«On les avait surclassés la dernière fois. On avait amassé 300 verges en offensive. Ils avaient seulement compilé 75 verges au sol. Mais on n’a pas été aussi disciplinés qu’on aurait dû l’être. On a d’ailleurs eu trois touchés annulés en raison de pénalités», ajoute Jourdenais.

Ce dernier se dit confiant de pouvoir ajouter un 26e championnat au palmarès de l’équipe dimanche.

«Nos performances atteignent leur sommet en ce moment et beaucoup de joueurs qui étaient blessés sont en train de revenir au jeu. On devra par contre être plus disciplinés. Le contrôle du ballon et la discipline seront les aspects les plus importants», explique-t-il.

Depuis sa création en 1964, le club a remporté 25 championnats provinciaux.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus