Gracieuseté Une cinquantaine de paniers de légumes ont été livrés, le 16 novembre, à l'école St.Charles Elementary.

Grâce à la vente d’environ 400 kilos de légumes, des élèves de l’Ouest-de-L’Île remettront une somme de 300$ à l’école Verdun Elementary, située sur l’avenue Desmarchais, afin d’y mettre en place une campagne de paniers de Noël.

C’est la première fois que les élèves de l’école St.Charles Elementary, à Pierrefonds participaient à un tel exercice. Le 16 novembre, ils ont vendu une cinquantaine de paniers d’aliments locaux et biologiques. Les produits étaient disponibles au coût de 30$. De ce montant, 6$ sera remis à l’école et 24$ au producteur agricole.

«[Avec l’argent récolté], on pourra offrir des aliments ou des certificats cadeaux dans des épiceries. Chaque classe amasse des articles et de la nourriture pour les familles plus démunies», explique le directeur de l’école de Pierrefonds, Mathieu Canavan.

L’initiative a comme objectif de promouvoir la saine alimentation dans les établissements scolaires du Grand Montréal. «Les paniers de légumes offrent une alternative aux traditionnelles oranges ou aux barres de chocolat», indique Murielle Vrins, chargée de projet en alimentation institutionnelle chez Équiterre, qui chapeaute le projet-pilote.

legumes-ecole-3Le producteur de la Ferme Coopérative Tourne-Sol, Frédéric Thériault, a livré, le 16 novembre, les paniers composés de carottes, de patates, d’oignons, de choux, de betteraves, ainsi qu’un choix de poireaux ou de céleris-raves à l’école primaire, rue Sainte-Anne. «Les enfants ont découvert de nouveaux légumes et les parents de nouvelles recettes», se réjouit le producteur.

«C’est une formule gagnant-gagnant. Ceux qui achètent les paniers obtiennent de bons légumes tout en contribuant au financement de l’école, et ça nous permet de rencontrer les gens et de nous faire connaître», ajoute-t-il.

Environ 135 paniers de légumes ont également été livrés par François Tanguay, de la ferme Les jardins du Petit Tremble, à l’école Le Vitrail, à Rosemont-La-Petite-Patrie, le 22 novembre.

Quatre écoles de Montréal se joindront à cette initiative l’an prochain. «On veut mettre en place un projet clé en main pour les établissements scolaires. On aimerait que la démarche soit accessible à toutes les écoles de la province», indique Mme Vrins.

Ateliers
Des ateliers culinaires seront offerts aux élèves fréquentant le service de garde dans les écoles participantes. Les jeunes apprendront à cuisiner avec des aliments sains et locaux afin de les sensibiliser aux saines habitudes de vie.

Les éducatrices en service de garde recevront une formation au cours des prochains mois et les ateliers débuteront au printemps. «Ils vont permettre d’augmenter la part d’aliments locaux dans les écoles, qui sont parfois manquants», explique Mme Vrins.

Des fiches informatives sur différents fruits et légumes seront aussi distribuées aux élèves.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a accordé un montant de 90 000$ au projet, inspiré d’initiatives semblables au Manitoba. Le SAM a pour sa part remis 22 000$.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus