Photo: Gracieuseté La CSMB regroupe 95 établissements, quelque 54 000 élèves et 9 300 employés. Son territoire recoupe celui de sept arrondissements montréalais et de 13 municipalités de l’Ouest-de-l’Île.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) s’est taillé une place de choix dans le plus récent classement annuel des meilleurs employeurs au pays du réputé magazine Forbes. Englobant la majorité des écoles de l’ouest de Montréal, elle s’est hissée au 6e rang des meilleures institutions d’enseignement, tout juste derrière l’Université de Montréal et l’Université de Sherbrooke.

Tous secteurs d’activités confondus, la CSMB se situe au 48e rang des 300 meilleurs employeurs au Canada.

«Les gens veulent travailler chez nous, car nous sommes une commission scolaire distinctive et performante, et que nous plaçons les besoins des élèves au cœur des décisions. Notre plus récent taux de diplomation et de qualification record de 85 % témoigne de la mobilisation de notre personnel pour la réussite éducative», souligne Diane Lamarche-Venne, présidente de la CSMB.

Afin d’établir le palmarès des meilleurs employeurs, Forbes a demandé à 8 000 travailleurs canadiens œuvrant pour des organisations publiques, privées et communautaires de plus de 500 employés de classer leur entreprise sur une échelle de 1 à 10.

Les participants, sondés de façon anonyme, devaient entre autres dire s’ils recommanderaient leur employeur à leurs proches. Les répondants devaient également cibler les bonnes et les mauvaises organisations dans leur secteur d’activité. Des indicateurs tels que la reconnaissance au travail et les opportunités d’avancement ont aussi été évaluées.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!