Photo:Gracieuseté – Alexandre Pouliot Roberge Michael Matheson est un des cinq représentants de l'ouest de Montréal aux Mondiaux de Paris.

Les Championnats mondiaux de hockey sur glace se déroulent à Paris jusqu’au 21 mai. L’équipe canadienne y défend son titre remporté l’an dernier à Moscou. Au sein de la formation 2017, quatre joueurs sont originaires de l’Ouest-de-l’Île de Montréal tandis qu’un cinquième défendra les couleurs du Bélarusse.

Michael Matheson, de Pointe-Claire, Jason Demers de Dorval, Marc-Édouard Vlasic et Alex Killorn de Beaconsfield représentent tous le Canada.

«C’est très plaisant de se retrouver au sein de la même formation pour défendre les couleurs du Canada. Nous avons appris à jouer au hockey dans l’Ouest-de-l’Île et nous allons tout faire, par notre présence ici, pour récompenser les gens de l’île nous ayant aidés durant toutes ces années », promet Michael Matheson, défenseur des Panthers de la Floride. Il est d’ailleurs le seul des quatre à avoir remporté l’or en 2016.

On compte deux autres défenseurs de l’île de Montréal au sein de la formation. Des Panthers, on retrouve aussi Jason Demers. Le natif de Dorval en est à ses premiers Championnats mondiaux. Marc-Édouard Vlasic, lui, est en terrain connu. Le défenseur des Sharks de San Jose a remporté l’or lors des Mondiaux de Prague. Il a d’ailleurs été nommé capitaine de la formation.

Le seul joueur d’avant de ce groupe vient de Beaconsfield. Alex Killorn, du Lightning de Tampa Bay, en est aussi à sa première compétition internationale sénior.

Cette année, l’équipe canadienne doit se passer des services de vedettes comme Sydney Crosby ou Connor McDavid. Malgré cela, Michael Matheson se dit assuré de pouvoir remporter une seconde médaille d’or.

«Nous avons une bonne équipe, mais nous avons encore quelques trucs à peaufiner dans notre jeu. Nous devons travailler fort pour nous assurer d’être prêts pour les rondes éliminatoires».

Outremont rejoint le Bélarus
Le quartier d’Outremont est aussi représenté aux Mondiaux de Paris. Ce n’est toutefois pas au sein de l’équipe canadienne. Charles Linglet a été naturalisé biélorusse en février 2012. Cette année, il en est à ses deuxièmes Mondiaux au sein de la formation du Bélarus.

«Je suis arrivé un peu tard au camp d’entrainement, mais mon repos d’après-saison m’a fait du bien», témoignait Linglet à TC Media, avant le début des Mondiaux.

L’an dernier, le joueur a été opéré à l’épaule et sa remise en forme a été difficile. Il a commencé la campagne au sein du Dinamo de Minsk de la Kontinental Hockey League (KHL), mais sa production à l’attaque n’a pas satisfait les demandes du club.

Le natif d’Outremont a donc été congédié par l’équipe en décembre. Après un court passage à Tappara, en Finlande, il a transféré au Eisbären de Berlin. Linglet se sent maintenant en pleine forme.

«J’ai eu besoin d’une bonne année pour remettre de l’opération. Heureusement, mon bras et mon épaule se sont enfin rétablis».

Charles et ses coéquipiers visent eux aussi les grands honneurs. L’île de Montréal pourrait donc remporter deux médailles aux Mondiaux de Paris si le Canada et le Bélarusse se retrouvent sur le podium.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!